Accueil       Préparatifs       Destinations      Itinéraires       Photos       Plan du site
Monument Valley, USA
Taj Mahal, Agra, Inde
La dame au café, Sumatra, Indonésie
Glacier Perito Moreno, Argentine
Grande torii, Kyoto, Japon
Oiseau du Brésil
VOYAGE PLUS.NET : tout sur l'art de voyager

Autres destinations




 La Turquie en photos





AUSSI



-Établir un itinéraire
-Le budget
-Les formalités
-Les bagages
-Les transports
-L’hébergement
-La restauration
-La santé
-La sécurité
-Le quotidien en voyage
-La communication




-Le goût du voyage
-Pourquoi voyager
-Le choc culturel
-La méfiance positive










Infos pratiques
Turquie

La météo
Fiche santé-voyage
Convertisseur de monnaie
Le besoin d'un visa:
Le décalage horaire
Les prises électriques


Pour réserver billets d'avion, séjours, hôtels, voitures :
vols pas cher


Suivez-nous sur











Retour en haut de page









































Retour en haut de page



























































































































































Retour en haut de page



































































































































































Retour en haut de page

































































































































































Retour en haut de page


























































































































































































Retour en haut de page
































































































































































































































Retour en haut de page













































































































































































































































Retour en haut de page












































































































































































































Retour en haut de page












































































































Retour en haut de page

La Turquie


Agrandir le plan

Drapeau de la Turquie

Nom officiel:
République de Turquie

Population: 80 274 604 habitants (est. 2016) (rang dans le monde: 17) 
Superficie: 780 580 km. car.
Système politique: république; démocratie parlementaire
Capitale: Ankara
Monnaie: lire turque
PIB (per capita):
21 100$ US (est. 2016)
Langues: turc (langue officielle), kurde, dimli, azéri; une quarantaine de langues au total

Religions: musulmans 99,8% (majoritairement sunnites), autres 0,2% (surtout chrétiens et juifs)

Impressions de Turquie

La Turquie a toujours exercé une certaine fascination sur les esprits. Cela se comprend. Le pays des sultans, des harems et du grand Ataturk, qui a modernisé le pays au début du 20ième siècle, possède sur son territoire des monuments historiques et des sites naturels susceptibles de combler le plus blasé des voyageurs. En prime, les Turcs constituent un peuple chaleureux et hospitalier et, ce qui ne gâte rien, la cuisine du pays, assez variée, est excellente.

Ce pays, à cheval entre l'Orient et l'Occident, porte les traces d’une véritable mosaïque de civilisations. On y trouve des vestiges superbes des Grecs, des Romains et surtout des Ottomans qui y ont établi les bases de leur vaste empire durant plusieurs siècles.

La majorité de la population de la Turquie réside dans la partie ouest du pays, dont il est surtout question ici. Troie, Pergame ou Éphèse, ou encore les spectaculaires falaises de Pamukkale qui se doublent d'un site archéologique important, en sont des joyaux incontournables.

Istanbul, la métropole, est une ville magnifique qui mérite qu'on s'y attarde plusieurs jours. Sa visite réserve plein de surprises agréables : le génial Grand Bazar, le féerique palais Topkapi, l’imposante Sainte-Sophie, la délicate Mosquée Bleue, la grandiose mosquée Suleyman le Magnifique, et d’autres encore. Une promenade en bateau sur le Bosphore constitue un moment fort de la visite de la ville.

Istanbul - Palais Topkapi



Voir nos suggestions d'itinéraires et
nos photos exclusives du pays
À  partir de la Turquie, il est relativement facile de prolonger son voyage vers la Grèce ou la Syrie, deux autres destinations dignes du plus haut intérêt.

Liens utiles

  • Cartes du pays:
University of Texas Libraries: site très complet pour des cartes variées d'un pays et de ses composantes.
  • Données socio-économiques:
CIA World Factbook: une mine de données, tenues à jour, concernant l'histoire, la géographie, la population, l'organisation administrative et politique, l'économie, les communications, les transports, etc. (en anglais). Les données publiées plus haut proviennent surtout de ce site.
L'aménagement linguistique dans le monde: un tour d'horizon complet de la situation linguistique de la Turquie, le tout mis en contexte.
OCDE: toutes les statistiques et analyses de l'OCDE sur la Turquie.
Organisation mondiale de la santé (OMS): le point sur les questions de santé en Turquie.
Perspective Monde - Turquie: outil pédagogique des grandes tendances mondiales depuis 1945, développé par l'Université de Sherbrooke

Entre Istanbul et Bursa
  • Renseignements pratiques:
Lonely Planet (version en français). Voir aussi la section sur Istanbul, Bodrum et Antalya.
Lonely Planet (version en anglais)
Le Routard: voir aussi la section sur Istanbul.
Wikitravel: la version «voyage» de Wikipédia.
World66.com: un guide de voyage web fait par les voyageurs sur le même principe que Wikitravel.
Destination Turquie: portail d'information sur la culture et le tourisme en Turquie, en français.
Club-des-voyages - Turquie: idem.
Istanbul Guide: portail d'information sur la ville; très complet; en français.
Les transports à Istanbul: tout sur les transports publics, en anglais.
Cappadocia & Cappadocia Guide: portail touristique de cette région, en anglais.
Planet-Turquie: information touristique et actualité en Turquie.
Ambassade de Turquie en France
Ambassade de Turquie au Canada
  • Conseils aux voyageurs:
Conseils des ministères des Affaires étrangères des gouvernements (en matière de sécurité, de santé, d'exigences d'entrée, etc.).

BelgiqueCanadaFranceSuisseRoyaume-UniUSA
  • Culture:
Wikipédia: nombreux volets abordés.
Les arts turcs: de nombreuses formes d'arts turcs, en anglais.
  • Forums de discussion:
Un excellent outil pour préparer son voyage, s'informer, poser des questions, partager ses connaissances et expériences, etc.

voyage forum: un forum très fréquenté, en français; près d'un million de membres. Très complet.
le routard: un autre forum incontournable. Excellent.
lonely planet (version en anglais): un des meilleurs forums du net, si vous vous débrouillez en anglais.
lonely planet (version en français): loin d'être aussi complet que la version en anglais mais utile.
tripadvisor (en anglais): excellent forum, très fréquenté.
tripadvisor (en français): pas aussi animé que la version en anglais..

  • Hébergement:
Pour trouver et - si désiré - réserver un appartement, une chambre d'hôtel ou une autre forme d'hébergement:
Note: tous les sites qui suivent ont une vocation mondiale mais ne couvrent pas tous nécessairement la destination recherchée.

trivago.fr (comparateur hôtels et autres)
booking.com (hôtels et autres)
agoda (hôtels)

hihostels.com (auberges de jeunesse)

hotelbookers.com (auberges de jeunesse)
hostel.com (auberges de jeunesse)

airbnb (appartements)
only-apartements (appartements)
owners direct (appartements)


couchsurfing (hospitalité entre membres)
campingo (espaces de camping)


Éphèse - Voie sacrée (rue des Courètes)
  • Carnets de voyage:
Uniterre: la porte d'entrée de quelque 250 carnets de voyage concernant la Turquie.
e-voyageur: quelques carnets de voyage.
  • Autres liens:
Wikipédia: un tour d'horizon assez complet des diverses facettes du pays.
Cités du monde: Istanbul: découverte virtuelle de la ville d'Istanbul par les artisans de l'émission «24h à... » de TV5».
BiblioMonde - Turquie: informations et bibliographie commentée sur la Turquie.
Daily News: l'actualité vue de Turquie, en anglais.


La Turquie en photos

Cette section compte 87 photos dont une sélection de 16 de nos meilleures photos en grand format (cliquables) :

Istanbul (21)
Le long du Bosphore, la mer Noire (12)
Bursa, les Dardanelles et Troie (14)
Pergame et Kusadasi (12)
Pamukkale (14)
Éphèse (14)


Une sélection de nos meilleures photos
(cliquez sur la photo pour agrandir)

Istanbul, pont Galata Istanbul, palais Topkapi Istanbul, Ste-Sophie Le Bosphore
Le Bosphore, mosquée Ortaköy Carmii La Mer noire Entre Istanbul et Bursa Bursa
Les Dardanelles Troie Pergame, Trajeneum Kusadasi
Pamukkale, le «Château de coton»
Pamukkale, Thermes Éphèse, Voie Sacrée Éphèse, Bibliothèque de Celsus


Istanbul

Istanbul
Université

L'agglomération urbaine d'Istanbul compte plus de 12 millions d'habitants.

Istambul est littéralement à cheval sur deux continents, l'Europe et l'Asie. Au milieu du pont Galata, sur le détroit du Bosphore, on change de continent...


Cliquez sur la photo pour agrandir
Istanbul
Pont Galata

Le pont enjambe la Corne d’Or, canal naturel d’une longueur de 7 kilomètres, qui commence dès l’entrée du port et mène vers l’intérieur de la ville. Le pont Galata est un important point de rencontre dans la vie sociale, historique et économique de la ville.


Istanbul
Pont Galata

Le pont joue le rôle d’un trait d’union reliant les deux versants de la ville : le vieux Istanbul et la partie plus récente.

Istanbul
Maisons de bois

La ville d'Istanbul s'est appelée tour à tour Bysance et Constantinople.

Istanbul fit partie de la Grèce antique, de l’Empire romain, de l’Empire byzantin, de l’Empire ottoman et finalement de la Turquie.
Istanbul
Fontaine Topkapi
Istanbul
Palais Topkapi : cuisines (collections chinoises)

La zone historique d'Istanbul est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO :
 
«Point stratégique sur la péninsule du Bosphore entre les Balkans et l'Anatolie, la mer Noire et la Méditerranée, la ville d'Istanbul a été associée à de grands événements politiques, religieux et artistiques pendant plus de 2000 ans. Ses chefs-d'œuvre comprennent l'ancien hippodrome de Constantin, la basilique  Sainte-Sophie qui date du VI
e siècle et la mosquée Süleymaniye, du XVIe siècle ; ils sont actuellement menacés par la surpopulation, la pollution industrielle et une urbanisation incontrôlée.»
Istanbul
Palais Topkapi

Le palais Topkaki était le centre administratif de l’Empire ottoman.

Sa construction remonte au 15ième siècle. Il a été tranformé en musée en 1924.

Le palais à hébergé pendant près de quatre siècles la plupart les sultans ottomans, jusqu'au règne de Abdulmecid I au milieu du 19ième siècle. Ce dernier s'est installé dans le palais de Dolmabahçe, sur le Bosphore. 

A l'apogée de l' Empire Ottoman, plus de 4 000 personnes y vivaient. C'est le plus grand palais de Turquie.

Istanbul
Palais Topkapi : vue sur le Bosphore

Le palais, dans le vieux Istanbul, offre une vue magnifique sur la mer de Marmara et sur le Bosphore.

Istanbul
Palais Topkapi : musée

Le Palais de Topkapi est aujourd'hui un musée national qui contient les trésors des sultans et des collections ottomanes.

C'est un des plus importants musées d'art islamique au monde.

Cliquez sur la photo pour agrandir
Istanbul
Palais Topkapi : pavillons

Le palais est une véritable ville entourée de murailles. On y retrouve des cours, des jardins, des bassins, des fontaines, des édifices publics et privés, des salles et des salons d'apparat, des kiosques et des pavillons.
Istanbul
Palais Topkapi : pavillons
Istanbul
Vue générale

Cliquez sur la photo pour agrandir
Istanbul
Sainte-Sophie

De son vrai nom Hagia Sophia, l'église Sainte-Sophie fut édifiée au 6ième siècle; elle devint mosquée à la suite de la conquête de Constantinople en 1453. Quatre minarets y furent ajoutés. La mosquée est devenu musée en 1934.

Istanbul
Sainte-Sophie

L'édifice est connu pour ses mosaïques à fond d’or.

Il est couvert d’une coupole à 40 côtés et est soutenu par 107 colonnes dont 40 se trouvent au niveau du sol et 67 à l’étage supérieur.
Istanbul
Sainte-Sophie : fontaine aux ablutions
Istanbul
Mosquée Bleue

La mosquée Bleue, ou mosquée Sultan Ahmed, est sans aucun doute une les plus belles mosquées d'Istanbul et du monde musulman.

Sa construction remonte au 17ième siècle; la mosquée fait face à Sainte-Sophie.


Istanbul
Mosquée Bleue

La mosquée Bleue possède six minarets : quatre  encadrent le bâtiment principal à coupole et deux  marquent les angles de la cour attenante.

Ce sont ses faïences de couleur bleue qui lui ont valu le nom de «mosquée bleue»

Istanbul
Obélisque égyptien

L'obélisque égyptien, qui date du 16ième siècle avant J.-C., s'élève sur le site de l'ancien hippodrome, actuellement la Place Sultanahmet.

Il fut amené d'Égypte à Istanbul, alors appelée Constantinople, à la fin du 4ième siècle par l'empereur byzantin Théodose.
Istanbul
Mosquée Suleyman le Magnifique

La plus grande et probablement la plus belle mosquée d'Istanbul. Elle fut construite au 16ième siècle sur la troisième colline de la ville d'où elle domine la Corne d'Or.
Istanbul
Mosquée Suleyman le Magnifique

Le sultan Suleyman dit «le Magnifique», qui régnait sur l'immense empire ottoman au moment de sa construction, a voulu que cette mosquée témoigne de sa puissance et dépasse en magnificence toutes les mosquées existantes.
Istanbul
Grand Bazar

Avec ses 30 hectares, le Grand Bazar a été pendant plusieurs siècles le plus vaste marché couvert du monde. C'est une ville dans la ville, un véritable dédale constitué de près de 70 ruelles, 4 300 boutiques, échoppes et ateliers.

Il a d'abord
été construit au 15ième siècle puis refait suite à des incendies et des séismes.

Le Grand Bazar est divisé par quartier, chacun regroupant des échoppes  où sont concentrés les mêmes types de
produits : 
tapis, bijoux, objets de cuir, cuivres, antiquités, vêtements, narghilés, etc.






Le long du Bosphore, la mer Noire


Cliquez sur la photo pour agrandir
Le Bosphore
Pont sur le Bosphore

Le détroit qui relie la mer Noire à la mer de Marmara relie également deux continents : l'Asie et l'Europe.

Le Bosphore fait 31 kilomètres de long.


Le trafic maritime y est un des plus importants au monde.
Le Bosphore
Vue du Bosphore du Palais Topkapi
Le Bosphore
Éboueurs
Le Bosphore
Palais Dolmabahçe

Le palais de Dolmabahce a été construit au 19ième siècle par le sultan Abdulmecit 1er.

Le palais occupe  600 mètres le long de la rive européenne du Bosphore.

Cliquez sur la photo pour agrandir
Le Bosphore
Mosquée Ortaköy Camii

La mosquée ottomane baroque construite au 19ième siècle occupe, dans le square d’Ortaköy, un emplacement magnifique dans un coude du Bosphore.
Le Bosphore
Le Bosphore
Forteresse Rumeli Hisar

La forteresse a été construite au 15ième siècle en vue du siège de Constantinople. Elle est situé en face de la forteresse d’Anatolie, au point le plus étroit du Bosphore. Les deux forteresses devaient empêcher le passage des bateaux venant approvisionner la ville.
Le Bosphore
Emirgan

Le Bosphore
Emirgan
Le Bosphore
Sanyer

On sèche le poisson le long du Bosphore.
La mer Noire

La mer Noire est en quelque sorte un prolongement de la Méditerranée dont elle est séparée par les détroits du Bosphore et des Dardanelles. Entre les deux détroits se trouve la mer de Marmara.

Cliquez sur la photo pour agrandir
La mer Noire

La mer Noire est bordée par six pays : la  Bulgarie, la Roumanie, l’Ukraine, la Russie, la Géorgie et la Turquie.


Bursa, les Dardanelles et Troie

Paysage entre Istanbul et Bursa

Cliquez sur la photo pour agrandir
Paysage entre Istanbul et Bursa
Bursa
Mausolée Vert

Située au sud d'Istanbul, non loin de la mer de Marmara, Bursa compte plus d'un million d'habitants, ce qui en ferait la 5ième plus importante ville de la Turquie.

L'histoire de la ville remonte a plus de 200 ans avant J.-C.

Elle fut la capitale des premiers sultans ottomans au 14ième siècle.

Le mausolée Vert est un des monuments les plus connus de Bursa. Son revêtement extérieur composé de faÏences est en réalité de couleur... bleue. (L'intérieur est vert.) Il abrite les tombeaux de Mehmet Çelebi et de sa famille.

Bursa
Mosquée Verte - fontaine aux ablutions

La mosquée Verte a été construite au 15ième siècle; elle possède une salle de prière recouverte de faience bleu-vert qui lui confère son nom.

Cliquez sur la photo pour agrandir
Bursa

Cliquez sur la photo pour agrandir
Les Dardanelles

Le détroit des Dardanelles  sépare l’antique Troade de la péninsule de Gallipoli. Il est ponctué de plusieurs petites villes de part et d’autre, dont Canakkale, et de plusieurs sites antiques.

Ses eaux sont internationales, comme celles du détroit de Bosphore et de la mer de Marmara.Bosphore
.
Les Dardanelles
Canakkale

Canakkale est à la fois
une province et une des villes qui borde le détroit des Dardanelles.
Paysage entre Bursa et Troie
Troie
Le site archéologique de Troie est inscrit  au patrimoine mondial de l'UNESCO :

«Troie, chargée d'une histoire de 4 000 ans, figure parmi les sites archéologiques les plus connus du monde. Les premières fouilles dans ce site datent de 1871 et furent effectuées par le grand archéologue Heinrich Schliemann. En termes scientifiques, ses nombreux vestiges offrent la preuve la plus significative du premier contact entre les civilisations de l'Anatolie et du monde méditerranéen. En outre, le siège de Troie par les guerriers grecs de Sparte et d'Achaïe au XIIIe ou au XIIe siècle av. J.-C., immortalisé par Homère dans l'Iliade, a inspiré depuis lors les grands artistes du monde entier.»


Cliquez sur la photo pour agrandir
Troie
Porte de l'Est

Troie, aussi appelée Ilios, est une ancienne ville d'Asie Mineure située non loin de la mer Égée, dans l'actuelle province de Canakkale.

Troie

Au fil des siècles, neuf villes se sont succédées sur cet emplacement, les unes sur les autres. Un campement primitif au début de l'àge de Bronze (de 3 000 à 2 500 avant J.-C.), a évolué jusqu'à la ville hellénique et romaine d'Ilium Novum (vers 334 avant J.-C. jusqu'aux alentours de l'an 300 de notre ère).
Troie
Autel des sacrifices

Selon la légende vivait ici un roi épris de paix du nom de Priam dont le fils, Pâris, fut incité par trois déesses jalouses a enlever la plus belle femme du monde, Hélène, l'épouse du roi de Sparte. La guerre qui en résulta dura dix ans.
(suite plus bas)
Troie
Théâtre

(suite du texte précédent)
Durant la guerre, d'illustres héros tels Achille et Hector ont trouvé la mort. La guerre pris fin grâce à la stratégie des Grecs qui convainquirent les Troyens d'introduire dans leurs murs le célèbre cheval de Troie dans lequel étaient cachés des guerriers qui mirent la vlle à sac.
Troie
Porte Sud


Pergame et Kusadasi

Entre Troie et Pergame
Marais salants
Pergame

Pergame est située dans le nord-ouest de la Turquie, non loin de la mer Egée, à un peu plus de 100 kilomètres de la ville d'Izmir.



Pergame
Bibliothèque

Pergame était un haut lieu de la culture hellénistique au rayonnement politique et culturel important.

La bibliothèque était une des plus importantes du monde antique et comptait plus de 200 000 manuscrits.
Pergame
Théâtre

À son apogée, vers le 2ième siècle, la population de la ville comptait  près de 200 000 d’habitants.

Le théâtre pouvait contenir plus de 10 000 personnes assises sur 80 rangées.
Pergame
Trajaneum

L'édification du temple a débuté sous le règne de Trajan et s'est terminée sous celui de son  successeur Hadrian. Le temple, dédié au culte des deux empereurs et de Zeus, s'élevait sur un haut podium recouvert de marbre.
Pergame
Trajaneum

Le Trajaneum, situé sur le point le plus élevé de l'acropole, est le seul monument romain de la partie haute de la forteresse.


Cliquez sur la photo pour agrandir
Pergame
Trajaneum
Pergame
Trajaneum
Kusadasi

La ville, autrefois un petit village de pêcheurs, est devenue l’une des plus grandes stations balnéaires de la Turquie.

C'est une excellente base pour visiter les environs, dont le site archéologique d'Éphèse.

Kusadasi
L'île aux Pigeons

L'île doit son nom à sa forme qui ressemblerait à celle d'un pigeon...

On y trouve une  forteresse construite au 15ème siècle entourée de murs et de tours.
Kusadasi

Morceaux de tissus accrochés à un arbre en guise de prières.

Cliquez sur la photo pour agrandir
Kusadasi
Plage

On trouve de belles plages sablonneuses dans le centre ou à proximité de Kusadasi.


Pamukkale

Pamukkale
Paysage entre Istanbul et Pamukkale
Pamukkale
Entre Istanbul et Pamukkale
Pamukkale
La source

Une eau chaude très riche en sels minéraux jaillit du sol.


Pamukkale
La source

Les sels minéraux colorent la pierre de teintes vives.

Pamukkale
Le «Château de coton»

Les textes suivants sont  tirés de Wikipédia:
Pamukkale est une curiosité géologique extraordinaire, entièrement fabriquée par les eaux chaudes qui s'écoulent des entrailles de la montagne qui, en libérant le dioxyde de carbone, font précipiter le carbonate de calcium qu’elle contient.


Cliquez sur la photo pour agrandir
Pamukkale
Le «Château de coton»

Certaines sources ont une température de plus de 45 degrés et sont saturées de sels minéraux qui, lors de l'évaporation de l'eau, se déposent et se pétrifient sur le flanc de la colline.


Pamukkale
Le «Château de coton»

Ce phénomène naturel laisse des couches blanches sur la pierre, ce qui donne à la montagne une apparence de forteresse de coton ou de chute d’eau gelée
.
Pamukkale
Le «Château de coton»
Pamukkale
Le «Château de coton»

Cliquez sur la photo pour agrandir
Pamukkale
Thermes

Cet endroit est aussi un intéressant site archéologique.

La cité antique de Hiérapolis
, fondée au 2e siècle avant J.C. par un des rois de Pergame, se développa grâce à l'exploitation de ses sources thermales. 
Pamukkale
Porte de Domitien

Ce sont les Romains qui érigèrent le plus grand nombre d'édifices
, mais la ville a dû être reconstruite suite à un violent séisme en l'an 60 de notre ère. Au nord se trouvent la nécropole, les thermes et la porte de Domitien, bel arc de triomphe à trois baies flanqué de deux grosses tours rondes.
Pamukkale
Fouilles archéologiques

La ville était dédiée au dieu Apollon ainsi qu'au dieu Pluton, qui avait un oracle dans les sous-sol du temple d'Apollon.
La nécropole compte plus de 1 200 tombes de différentes époques : des tumuli circulaires, des tombes grecques recouvertes de graffitis et des tombes romaines.
Pamukkale
Théâtre

Le théâtre, ci-contre, comptait 15 000 places.
Pamukkale
Théâtre

L'ensemble du site de Hierapolis-Pamukkale est inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO :

«Prenant naissance au sommet d'une falaise haute de près de 200 m dominant la plaine, des sources chargées de calcite ont créé à Pamukkale (le «château de coton» en turc) un paysage irréel fait de forêts minérales, de cascades pétrifiées et d'une succession de vasques en gradins. C'est là que la dynastie des Attalides, rois de Pergame, créa la station thermale de Hierapolis, vers la fin du IIe siècle av. J.-C. Le site abrite les ruines d'établissements thermaux, de temples et d'autres monuments grecs.»



Éphèse

Éphèse
Théâtre

C'est un des grand sites archéologiques de la Turquie
, situé non loin de la ville d'Izmir.

Éphèse, ville portuaire de l'antiquité,
servait de point de départ aux routes commerciales vers l'Asie Mineure.

Éphèse
Théâtre et avenue arcadienne

Éphèse date du XIème siècle avant J.-C.; elle fut fondée par des Grecs ioniens et conquise par les Cimmériens, puis par Crésus, roi de Lydie, et enfin par le roi de Perse Cyrus le Grand.

Jadis, l'avenue arcadienne menait au bord de l'eau. Mais l'ensablement a repoussé la mer à quelques kilomètres du port.



Cliquez sur la photo pour agrandir
Éphèse
Voie sacrée (rue des Courètes)

La ville antique est célèbre pour ses sanctuaires, notamment le temple de la déesse Artémis (dont il ne reste à peu près rien) qui compte parmi les Sept Merveilles du monde antique.
Éphèse
Voie sacrée (rue des Courètes)

Cliquez sur la photo pour agrandir
Éphèse
Bibliothèque de Celsus
Éphèse
Bibliothèque de Celsus
Éphèse
Porte de Marcus et Mithridates
Éphèse
Voie sacrée (rue des Courètes)
Éphèse
Temple d'Adrien
Éphèse
Éphèse
Éphèse
Prytanée
Éphèse
Voie sacrée (rue des Courètes)
Éphèse
Temple de Diane (Artémis)

...ou ce qu'il en reste.

Retour en haut de page
Retour à la page d'accueil    /    Qui sommes-nous     /     Nous contacter