Accueil       Préparatifs       Destinations      Itinéraires       Photos       Plan du site
Monument Valley, USA
Taj Mahal, Agra, Inde
La dame au café, Sumatra, Indonésie
Glacier Perito Moreno, Argentine
Grande torii, Kyoto, Japon
Oiseau du Brésil
VOYAGE PLUS.NET : tout sur l'art de voyager

Autres destinations




La Grèce en photos





AUSSI



-Établir un itinéraire
-Le budget
-Les formalités
-Les bagages
-Les transports
-L’hébergement
-La restauration
-La santé
-La sécurité
-Le quotidien en voyage
-La communication




-Le goût du voyage
-Pourquoi voyager
-Le choc culturel
-La méfiance positive










Infos pratiques
Grèce

La météo
Fiche santé-voyage
Convertisseur de monnaie
Le besoin d'un visa:
Le décalage horaire
Les prises électriques


Pour réserver billets d'avion, séjours, hôtels, voitures :
vols pas cher


Suivez-nous sur

























Retour en haut de page



































Retour en haut de page

































































































































Retour en haut de page













































































































































Retour en haut de page











































































































































































Retour en haut de page


























































































































































































Retour en haut de page









































































































































































































Retour en haut de page







































































































































































































































Retour en haut de page





































































































































































































































































Retour en haut de page



















































































































































































































































Retour en haut de page

















































































































Retour en haut de page
















































































































Retour en haut de page

La Grèce


Agrandir le plan
Drapeau de la Grèce


Nom officiel:
République hellénique

Population: 10 773 253 habitants (est. 2016) (rang dans le monde: 78)
Superficie: 131 940 km. car.
Système politique: république parlementaire
Capitale: Athènes
Monnaie: euro
PIB (per capita):
26 800$ US (est. 2016)
Langues
: grec 99% (langue officielle), autres 1% (incluant l'anglais et le français)

Religions: religion grecque orthodoxe 98%, musulmans 1,3%, autres 0,7%

Impressions de Grèce

Personne ne sait ce qu’est le bleu avant d’avoir vu la couleur d’un ciel de Grèce. C’est dans une lumière à nulle autre pareille que le pays dévoile sa double identité: la Grèce historique, celle où est née notre civilisation occidentale, et la Grèce actuelle, où il fait merveilleusement bon prendre des vacances. Il n’y a aucun conflit de personnalité entre les deux et la Grèce donne tout son sens à l’expression «ne pas bronzer idiot».

La tournée des grands monuments de la Grèce antique s’impose en soi. On ne peut passer outre aux grand classiques que sont les vestiges de l'Acropole à Athènes et les fabuleux sites archéologiques de Mycènes, Épidaure, Olympie et, bien évidemment, Delphes. Qu’on soit féru d’histoire où pas, esthète ou pas, nul ne peut rester indifférent devant tant d’émouvante grandeur et d’aussi inspirante beauté.

Plus récent dans l’histoire, le site incomparable des Météores mérite un détour. Au 11ième siècle, des moines orthodoxes fuyant les invasions turques ont érigé, au sommet de pitons rocheux vertigineux, des monastères qui existent toujours et qui sont maintenant beaucoup plus accessibles qu’à l’époque.

Et quand vient le besoin de s’évader au bord de la mer, la Grèce continentale offre quelques stations balnéaires intéressantes. Mais pour la plage, le farniente et la douceur de vivre, le voyageur se sent surtout attiré par les îles. 

Nauplie - Vue du fort Palamède



Voir nos suggestions d'itinéraires et
nos
photos exclusives du pays



Les Cyclades, dans la mer Égée, avec des îles comme Paros, Naxos, Mykonos ou l'île volcanique de Santorin, correspondent parfaitement à l’image idéale qu’on se fait des îles grecques. Avec leurs ruelles pittoresques, leurs maisons aux toits colorés blanchies à la chaux, souvent accrochées à flanc de falaise au-dessus d'une mer turquoise, ce sont de véritables bijoux. Un petit ouzo avec ça?

De la Grèce, on peut sans problème organiser une virée en Turquie même si les relations entre les deux pays ne sont pas particulièrement chaleureuses. Une bonne façon de le faire est d’emprunter un bateau depuis l’île de Samos jusqu’à la ville turque de Kusadasi.


Liens utiles

  • Cartes du pays:
University of Texas Libraries: site très complet pour des cartes variées du pays et de ses composantes.
  • Données socio-économiques:
Statbel - Grèce: ce site du gouvernement belge propose, pour les pays européens, des liens vers les principales sources mondiales de données sur tous les aspects du pays.
CIA World Factbook: une mine de données, tenues à jour, concernant l'histoire, la géographie, la population, l'organisation administrative et politique, l'économie, les communications, les transports, etc. (en anglais).
Les données publiées plus haut proviennent de ce site
.
L'aménagement linguistique dans le monde : un tour d'horizon complet de la situation linguistique en Grèce, le tout mis en contexte.
OCDE: toutes les statistiques de l'OCDE sur la Grèce.
Perspective Monde - Grèce: outil pédagogique des grandes tendances mondiales depuis 1945, développé par l'Université de Sherbrooke.

Les Gorges du Vikos
  • Renseignements pratiques:
Lonely Planet (version en français). Voir aussi les sections sur Athènes, les Îles Grecques, la Crète et la Grèce continentale.
Lonely Planet (version en anglais)
Le Routard: voir aussi les sections sur Athènes et la Crète.
Wikitravel: véritable encyclopédie du voyage développée et mise à jour par les internautes. Voir aussi la version en anglais, plus complète.
World66.com: un guide de voyage web fait par les voyageurs sur le même principe que Wikitravel.
Visit Greece
: site web du tourisme grec. en anglais.
Discover Greece: une mine d'informations, en français.
Sfakia-Crète.com: portail touristique sur la Crète, en anglais.
Athens Survival Guide: guide pratique pour la visite d'Athènes, en anglais.
Les îles grecques: toutes les informations concernant les iles des Cyclades, Ioniennes, Dodecaneses, Sporades, Saroniques , Egée Est et de la Crète.
En français.
L'ïle de Santorin: i
nfos pratiques, le volcan, les villages, les sites archéologiques. En français.
Ambassade de Grèce en France
Ambassade de Grèce au Canada
  • Conseils aux voyageurs:
Conseils des ministères des Affaires étrangères des gouvernements (en matière de sécurité, de santé, d'exigences d'entrée, etc)

Belgique,  CanadaFranceRoyaume-UniUSA

Les Météores - Aghios Varlaam et Aghios Nikolaos
  • Culture:
Wikipédia: nombreux volets abordés; voir aussi la version en anglais, plus élaborée.
Ministère de la Culture de Grèce: site officiel. Très élaboré; en grec et en anglais.
Ancient Greece: tout sur la Grèce antique, en anglais

  • Forums de discussion:
Un excellent outil pour préparer son voyage, s'informer, poser des questions, partager ses connaissances et expériences, etc.

voyage forum: un forum très fréquenté, en français; près d'un million de membres. Très complet.
le routard: un autre forum incontournable. Excellent. Voir aussi le forum sur la Crète
lonely planet (version en anglais): un des meilleurs forums du net, si vous vous débrouillez en anglais.
lonely planet (version en français): loin d'être aussi complet que la version en anglais mais utile.
tripadvisor (en anglais): excellent forum, très fréquenté.
tripadvisor (en français): pas aussi animé que la version en anglais.


  • Hébergement:
Pour trouver et - si désiré - réserver un appartement, une chambre d'hôtel ou une autre forme d'hébergement:
Note: tous les sites qui suivent ont une vocation mondiale mais ne couvrent pas tous nécessairement la destination recherchée.

trivago.fr (comparateur hôtels et autres)
booking.com (hôtels et autres)
agoda (hôtels)

hihostels.com (auberges de jeunesse)

hotelbookers.com (auberges de jeunesse)
hostel.com (auberges de jeunesse)

airbnb (appartements)
only-apartements (appartements)
owners direct (appartements)


couchsurfing (hospitalité entre membres)
campingo (espaces de camping)

Delphes - Théâtre
  • Carnets de voyage:
Uniterre: plus de 200 carnets de voyage concernant la Grèce.
e-voyageur: quelques carnets de voyage.

  • Autres liens:
Wikipédia: un tour d'horizon complet des diverses facettes du pays.
Cités du monde: Athènes: découverte virtuelle de la ville d'Athènes par les artisans de l'émission « 24h à... » de TV5».
BibioMonde: bibliographie commentée et liens divers sur la Grèce.
Hellenic History: l'histoire de la civilisation grecque.
Info Grèce: une revue de l'actualité grecque, en français
ekathimerini: l'actualité vue de la Grèce. en anglais.

La Grèce en photos

Cette section compte 100 photos dont une sélection de 20 de nos meilleures photos en grand format (cliquables) :

Le nord-est du Péloponèse : de Corinthe à Nauplie (14)
L'est du Péloponèse : d'Épidaure à Monemvassia (14)
L'extrême sud (au centre) du Péloponèse (17)
Olympie, Parga, Gorges du Vikos, Metsovo et environs (15)
Les Météores et Delphes (15)
Athènes (9)
Les Îles grecques: île de Santorin (8)
Les Îles  grecques: sauf l'île de Santorin (8)




Une sélection de nos meilleures photos
(cliquez sur la photo pour agrandir)

Environs de Mycènes
Mycènes Nauplie Nauplie, Fort Palamède Épidaure
Environs de Geraki
Githio Vathia Olympie, le stade Parga
Gorges du Vikos
Les Météores Delphes Athènes Athènes, Acropole - Parthénon
Santorin, Oia
Santorin, Oia Santorin, Thera Samos Ios


Le nord-est du Péloponèse: de Corinthe à Nauplie

Canal de Corinthe

Le canal de Corinthe a été construit à la fin du 19ième siècle.

C'est un ouvrage maritine très important qui fait du Péloponnèse une île : il perce de part en part l'isthme reliant la péninsule au reste de la Grèce.

La percée de cette tranchée de plus de 6,3 kilomètres de long et de plus de 20 mètres de profondeur a permis de créer un axe de communication entre la mer Caspienne et la mer Ionienne, évitant aux navires d'avoir à faire le détour de 400 kilomètres autour de la péninsule.

Paysage des environs de Corinthe

Cliquez sur la photo pour agrandir
Paysage des environs de Mycènes
Mycènes
Trésor d'Atrée

Juchée sur une acropole rocheuse dans le nord-est du Péloponnèse, Mycènes  domine la plaine de l'Argolide.

D'après Homère, le roi Agamemnon, le légendaire vainqueur de Troie, y habita.
Les sites mycéniens témoignent d'une civilisation très différente de celle de la Grèce dite «classique».



Cliquez sur la photo pour agrandir
Mycènes
Mycènes

Le site archéologique de Mycènes est inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO :

«À Mycènes et à Tirynthe subsistent les ruines imposantes des deux plus grandes cités de la civilisation mycénienne, qui domina le monde de la Méditerranée orientale du XVe au XIIe siècle avant J.-C. et qui joua un rôle essentiel dans le développement de la culture de la Grèce classique. Ces deux cités sont indissolublement liées aux épopées homériques de l'Iliade et de l'Odyssée dont la profonde influence sur la littérature et les arts persiste depuis plus de trois millénaires.»


Paysage des environs de Nauplie
Plage à l'est de la ville
Nauplie

Jolie petite ville de 10 000 habitants, très bien située au fond du golfe d'Argolide, dans une région où poussent de nombreux arbres fruitiers.

Nauplie fut première capitale de l'Etat grec moderne. C'est un bon point de départ pour visiter
Epidaure, Tirynthe et Mycènes, les sites archéologiques des environs.

Nauplie
Fort Palamède

Une citadelle vénitienne couronne l'éperon rocheux au pied duquel s'étend la ville.

On peut accéder à Palamède à pied... en grimpant les 857 marches qui y mènent, ou en voiture par la route qui passe à travers la nouvelle ville.

Cliquez sur la photo pour agrandir
Nauplie
Vue à partir du Fort Palamède

Nauplie
Vue à partir du Fort Palamède
Nauplie
Vue à partir du Fort Palamède

Cliquez sur la photo pour agrandir
Nauplie
Fort Palamède
Nauplie
Fort Palamède



D'Épidaure à Monemvassia



Cliquez sur la photo pour agrandir
Épidaure - Théâtre

Le sanctuaire d'Asclépios en Épidaure fait partie du patrimoine mondial de l'UNESCO :
«Dans une petite vallée du Péloponnèse, le sanctuaire d’Asclépios, le dieu de la médecine, issu du culte d’Apollon (Maléatas), prit forme au plus tard au VIe siècle avant notre ère et devint le culte officiel de la cité-état d’Epidaure. (suite plus bas)
Épidaure
Théâtre

(suite du texte précédent)
Ses principaux monuments, dont le temple d’Asclépios, le Tholos et le Théâtre - considéré comme l'un des plus purs chefs-d'œuvre de l'architecture grecque - datent du IVe siècle.

(suite plus bas)
Épidaure
Théâtre

(suite du texte précédent)
L'ensemble du sanctuaire, avec ses temples et ses installations hospitalières consacrés aux dieux guérisseurs, offre un témoignage exceptionnel des cultes thérapeutiques du monde hellénique et romain.»
Dans les environs d'Épidaure
Près de Nauplie
Sambatiki

Village de pêcheurs entre Épidaure et Leonidio
Leonidio

Petite ville de 3 200 habitants
Leonidio
Paysage des environs de Geraki
Entre Cosmos et Geraki

Cliquez sur la photo pour agrandir
Paysage des environs de Geraki
Entre Cosmos et Geraki
Monemvassia

Ville médiévale de 4 600 habitants, Monemvassia est installée aux abords d'un îlot rocheux. Le rocher fait 1,8 kilomètre de long et 300 mètres de hauteur. 

La ville de Monemvassia se trouve au sud-est du rocher et son château se perche sur les hauteurs.

Après avoir traversé la jetée qui la relie au continent, on pénètre dans la ville. Fortifiée par les Byzantins au moment des invasions slaves, elle demeura longtemps imprenable. 

Monemvassia

La ville a été fondée au 6ième siècle par l'empereur Maurice. Au 8ième siècle, la ville est devenue l'un des ports les plus important du Péloponnèse.

Ses églises, ses tours et ses palais témoignent encore de nos jours des richesses acquises durant le Moyen Âge.
Monemvassia
Monemvassia
Monemvassia


L'extrême sud (centre et ouest) du Péloponèse


Githio

Githio est une petite ville de 5 000 habitants, au bord de la mer à 40km au sud de Sparte.

Port de pêche, la ville possède également un théâtre antique ... et de nombreux cafés
où boire un ouzo au bord de la mer.



Cliquez sur la photo pour agrandir
Githio
Paysage des environs de Aeropolis
Paysage des environs de Aeropolis
Paysage des environs de Aeropolis
Gerolimenas

Gerolimenas est un minuscule et pittoresque village de pêcheurs dont les maisons sont construites le long de la mer.

Situé sur le versant est du cap Cavo Grosso, c'était autrefois le plus grand port marchand de la région du Magne moyen.
Gerolimenas
Vathia

Très beau village de la région du Magne. Ses maisons fortifiées en forme de tours carrées perchées sur une colline témoignent de l 'acharnement de ses habitants et de leur résistance au froid et aux invasions.



Cliquez sur la photo pour agrandir
Vathia

Les tours, isolées ou groupées, sont aujourd'hui souvent abandonnées.

Les plus anciennes datent du 15ième siècle.
Vathia

Mais on restaure de plus en plus, en conservant l'intégrité architecturale des maisons anciennes.
Vathia
Vathia
Koroni

Petit port de 1 500 habitants, surmonté d'une forteresse vénitienne et turque assez bien conservée
.
Koroni
Methoni
Citadelle

Petite ville de 1 400 habitants, surtout connue pour sa citadelle datant du 13ième siècle.

C'est l'oeuvre des vénitiens, comme le confirment les lions de St-Marc et les blasons sculptés
.
Methoni
L'île Bourtzi

Tour construite par les turcs au 16ième siècle, sur une petite île reliée à la citadelle par un pont.
Pilos

Petit port sur la côte ouest qui conserve les vestiges d'un fort turc du 16ième siècle.

La baie, qui fait 5 kilomètres sur 3, est pratiquement fermée par l'Île de Sphactérie, aujourd'hui inhabitée, aux falaises tombant abruptement dans la mer.



 Olympie, Parga, Gorges du Vikos et environs


Olympie
Entrée du stade

Le site archéologique d'Olympie est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO :

«Le site d'Olympie, dans une vallée du Péloponnèse, fut habité dès la préhistoire, et le culte de Zeus s'y implanta dès le Xe siècle av. J.-C. Le sanctuaire de l'Altis – partie consacrée aux dieux – abritait l'une des plus fortes concentrations de chefs-d'œuvre du monde antique. »

(suite plus bas)


Cliquez sur la photo pour agrandir
Olympie
Le stade

(suite du texte précédent)
«En plus des temples, on y trouve des vestiges de toutes les installations sportives destinées à la célébration des jeux Olympiques qui s'y tinrent tous les quatre ans à partir de 776 av. J.-C.»
Olympie
Philippeion
Parga

Charmante petite ville de 4 000 habitants sur la côte occidentale grecque.

La ville occupe un site magnifique, au bord d'une crique fermée par des îlots rocheux où l'on découvre une jolie plage.
Parga

Cliquez sur la photo pour agrandir
Parga
Vue générale
Paysage dans les environs de Zagori
Entre Ionina et Monodendri
Monodendri

Petite ville qui sert de point de départ pour visiter les gorges du Vikos.
Gorges du Vikos

Les Gorges du Vikos sont le canyon le plus profond d'Europe.

Plongeant à plus de 1100 mètres, ce sont aussi  les plus profondes après celles du Grand Canyon du Colorado.

Cliquez sur la photo pour agrandir
Gorges du Vikos
Gorges du Vikos

Un étroit chemin à flanc de falaise, que l'on apercoit à mi-hauteur sur la photo ci-contre, permet de voir les gorges de l'intérieur.
Ioanima
Metsovo

Metsovo est une ville de 4 500 habitants du nord du pays, à 1 160 mètres d'altitude sur les montagnes du Pinde, au nord des Météores.

On y parle l'aroumain, une langue romane proche du roumain.
Metsovo
Metsovo



Les Météores et Delphes

Les Météores

Un site fabuleux! Les Météores sont un ensemble de pitons rocheux sur lesquels, depuis le 11ième siècle, des monastères orthodoxes se sont établis .


Les Météores
Grand Météore (14ième - 16ième siècles, à gauche)
Aghios Varlaam (16ième siècle, à droite)

On compte une soixantaine de ces pitons rocheux en grès dont certains atteignent 300 mètres de hauteur.

Les Météores
Aghia Roussanou

Au début, les monastères servaient de refuge.

Ce n'est qu'au 14ème siècle que les refuges se transformèrent graduellement en monastères. On en comptait alors deux douzaines.
Les Météores
Aghia Stephanos (14ième siècle)

Aujourd'hui, six de ces monastères subsistent et certains abritent encore des moines orthodoxes.
Les Météores
Aghia Roussanou et Aghios Nikolaos

Le site des Météores est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO :

«Dans un paysage de pitons de grès presque inaccessibles, des moines anachorètes s'installèrent sur les «colonnes du ciel» dès le XIe siècle. Lors du grand renouveau de l'idéal érémitique au XVe siècle, vingt-quatre monastères avaient été bâtis au prix d'incroyables difficultés. Leurs fresques du XVIe siècle marquent une étape fondamentale dans l'histoire de la peinture postbyzantine.»

Les Météores
Grand Météore et Aghios Varlaam

Ces pitons rocheux auraient été sculptés par l'érosion fluviale au cours de l'ère tertiaire
.

Cliquez sur la photo pour agrandir
Les Météores
Aghios Varlaam
Les Météores
Aghios Varlaam et Aghios Nikolaos
Paysage près des Thermopyles

Une célèbre bataille, la Bataille des Thermopyles, opposa, en 480 avant J-C., une alliance des cités grecques à l'empire achéménide.
Delphes
Ombilic

Le site archéologique de Delphes est inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO :

«Le sanctuaire panhellénique de Delphes où parlait l'oracle d'Apollon abritait l'Omphalos, «nombril du monde». En harmonie avec une nature superbe, investie d'une signification sacrée, il était au VIe siècle av. J.-C. le véritable centre et le symbole de l'unité du monde grec.» 

Selon la légende, Apollon s’empara du site oraculaire après avoir tué, au bord d’une source, le monstre femelle Python. 

Zeus voulant savoir où se trouvait le centre de la terre aurait lâché deux aigles aux deux extrémités de l'univers. Leur rencontre à Delphes marqua l'ombillic, le nombril de la terre.

Delphes
Trésor des Athéniens

Construit entre 490 et 485 avant J.-C., grâce au butin pris à Marathon. Le monument en marbre possède plusieurs inscriptions dont : «Les Athéniens à Apollon, après leur victoire sur les Mèdes, en offrande commémorative de la bataille de Marathon».

Cliquez sur la photo pour agrandir
Delphes
Temple d'Apollon

Ce temple a été détruit puis reconstruit entre 370 et 340.

C’est là qu’officiait la Pythie, dans une salle souterraine. Du temple, il ne reste que les fondations et quelques colonnes.
Delphes
Théâtre

Le théâtre date du 4ème siècle avant J.-C. et fut restauré à l’époque romaine.

Sa capacité était de  5 000 places. Il était beaucoup utilisé lors des fêtes delphiques et, entre autres, lors les jeux pythiques qui avaient lieu tous les 8 ans, puis tous les 4 ans.

Delphes
Temple d'Apollon
Delphes
Stade

Le stade pouvait recevoir 7 000 personnes. Il a aussi été construit au 4ième siècle avant J.-C. et a aussi été restauré par les Romains.



Athènes

Athènes
Parlement

L'agglomération urbaine d'Athènes compte 3,3 millions d'habitants. La ville elle-même en compte environ 750 000.

Athènes
est surtout renommée pour son passé fabuleux, en tant que centre de la Grèce antique.

Cliquez sur la photo pour agrandir
Athènes
Monastiraki

Quartier coloré et typique de la vieille ville d’Athènes, c'est aussi le quartier où on retrouve les antiquaires et les brocanteurs.
Athènes
Agios Eleftherios

Aussi connue sous les noms de Panagia Gorgoepikoos ou Mikri Mitropolis, cette ancienne cathédrale a été construite à la fin du 12ième siècle. Elle se situe non loin de la nouvelle cathédrale.
Athènes
Acropole : Odéon d'Hérode Arricus

L'Acropole d'Athènes est sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO :

«Illustrant les civilisations, les mythes et les religions qui s'épanouirent en Grèce pendant plus d'un millénaire, (suite plus bas)

Athènes
Acropole : Cariatides (et Lycabette)
(suite du texte précédent)
l'Acropole d'Athènes, où s'élèvent quatre des plus grands chefs-d'œuvre de l'art grec classique – le Parthénon, les Propylées, l'Érechthéion et le temple d'Athéna Nikê – peut être considérée comme un élément majeur du patrimoine mondial.»

Cliquez sur la photo pour agrandir
Athènes
Acropole : Parthénon

Le Parthénon est sans aucun doute le plus connu des monuments grecs classiques.

Il est également vu comme le modèle le plus achevé du temple dorique, bien que ce ne soit pas un temple au sens classique parce qu'on n'y trouve aucun autel.
Athènes
Acropole : Parthénon

Le Parthénon a été construit sous Péricles, de 447 à 436 avant J.-C.


L'Acropole, sur laquelle se trouve le Parthénon, est une colline de 156 mètres de haut située au centre de la ville d'Athènes.
Athènes
Vue générale
Athènes
Colline du Pnyx

La colline du Pnyx se trouve tout près de l'Acropole. C'est là que se réunissait l'assemblée des citoyens d'Athènes; 6000 personnes pouvaient y prendre place. Des grands orateurs tels Périclès, Thémistocle ou Démosthène y ont pris la parole.



Les Îles grecques: Île de Santorin



Cliquez sur la photo pour agrandir
Santorin
Oia

Santorin est un archipel d’îles volcaniques des Cyclades, dans la mer Égée, à 75 km au sud-est de la Grèce continentale.



Cliquez sur la photo pour agrandir
Santorin
Thira

Santorin compte environ 11 500 habitants. C'est, sans aucun doute, une des plus belles îles grecques. Ses maisons accrochées jusqu'à l'extrême bord de la falaise défient la gravité.


Ci-contre, Thira, la ville la plus importante de Santorin.
Santorin
Thira

Santorin a une longueur de 18 kilomètres et 6 dans sa plus grande largeur.


Véritable port naturel, Santorin possède une forme circulaire qui correspond à la forme de sa caldera, c'est-à-dire la partie centrale effondrée d'un volcan dont le cratère est recouvert par les eaux.

Le volcan a explosé vers 1 500 avant J-C. et créé l
a plus grande caldera du monde.

L'île possède de belles plages de sable noir, dont celles de Kamari et de Perissa, sur la côte est.
Santorin
Karterados

Santorin
Imerovigli

Cliquez sur la photo pour agrandir
Santorin
Oia

Oia se situe à la pointe nord de l'île.

Un sentier longe la caldera et relie Oia et Thira. C'est une excellente occasion de faire une superbe randonnée d'environ trois heures. En cours de route, on aura des vues spectaculaires sur la caldera et sur la côte.
Santorin
Oia
Santorin
Emporia


Les Îles grecques (sauf l'île de Santorin)



Cliquez sur la photo pour agrandir
Samos

Samos
 fait partie de l’archipel du nord-est de la mer Egée. On peut facilement accéder à la Turquie toute proche, en ferry à partir de l'île.

Samos possède plusieurs sites archéologiques, mais l'île est surtout fréquentée pour ses belles plages.


Samos
Pythagoria

Icaria

Île très montagneuse située à l'ouest de Samos. Elle est surtout  fréquentée par les Grecs qui s’y rendent pour faire des cures thermales.

L’île doit son nom au mythe d’Icare, puni par Zeus pour avoir voulu voler aussi haut que les dieux. Zeus ordonna au soleil de lui brûler les ailes et Icare tomba dans les eaux où il se noya.
Paros

Île de l'archipel des Cyclades, à l'ouest de Naxos dont elle est séparée par un détroit de quatre kilomètres. 

Elle compte environ 13 000 habitants et c'est la troisième île des Cyclades par sa superficie.



Cliquez sur la photo pour agrandir
Ios

Ios, une autre île des Cyclades, compte environ 1 200 habitants.

Très touristique, l'île a la réputation d'offrir une vie nocturne trépidante.

Ios
Naxos
Hora

Une des plus importantes et sans doute une des plus belles îles des Cyclades.

Elle est traversée du nord au sud par une chaîne de montagnes et possède de magnifiques plages de sable doré
.
Naxos

La capitale de Naxos, Hora, est une charmante petite ville d'aspect médiéval.

Ci-contre, à l'entrée du port sur l'îlot de Palati, on aperçoit une porte de marbre, vestige d'un temple consacré à Dionysos.
 
Retour en haut de page
Retour à la page d'accueil    /    Qui sommes-nous     /     Nous contacter