Accueil       Préparatifs       Destinations      Itinéraires       Photos       Plan du site
Monument Valley, USA
Taj Mahal, Agra, Inde
La dame au café, Sumatra, Indonésie
Glacier Perito Moreno, Argentine
Grande torii, Kyoto, Japon
Oiseau du Brésil
VOYAGE PLUS.NET : tout sur l'art de voyager

Autres destinations




 Le Nicaragua en photos





AUSSI



-Établir un itinéraire
-Le budget
-Les formalités
-Les bagages
-Les transports
-L’hébergement
-La restauration
-La santé
-La sécurité
-Le quotidien en voyage
-La communication




-Le goût du voyage
-Pourquoi voyager
-Le choc culturel
-La méfiance positive










Infos pratiques
Nicaragua

La météo
Fiche santé-voyage
Convertisseur de monnaie
Le besoin d'un visa:
Le décalage horaire
Les prises électriques


Pour réserver billets d'avion, séjours, hôtels, voitures :
vols pas cher


Suivez-nous sur









Retour en haut de page


















































































































































Retour en haut de page





















































































































Retour en haut de page

















































































































































































Retour en haut de page



















































































































































































































Retour en haut de page
















































































































































































































































Retour en haut de page






























































































































































































































































Retour en haut de page
























































































































































































































































































Retour en haut de page












































































































































































































Retour en haut de page













































































































































































































































Retour en haut de page
Le Nicaragua


Agrandir le plan
Drapeau du Nicaragua

Nom officiel: République du Nicaragua
Population: 5 966 798 habitants (est. 2016) (rang dans le monde: 109)
Superficie: 129 494 km. car.
Système politique: république
Capitale: Managua
Monnaie:
cordoba or
PIB (per capita):  5 300$ US (est. 2016)
Langues: espagnol 95,3% (langue officielle), miskito 2,2%, meztizo de la côte caribéenne 2%, autres 0,5% (est. 2005)

Religions: catholiques romains 51,6%, évangélistes 33,9%, autres 1,5%, non spécifié 12,9%, aucune 0,2% (est. 2015)

Impressions du Nicaragua

Le Nicaragua possède le statut peu enviable de deuxième pays le plus pauvre des Amériques, tout de suite après Haïti. Le pays a énormément souffert des guerres civiles qui l'ont déchiré, des régimes corrompus ou maladroits qui s’y sont  succédés et des interventions extérieures qui ont paralysé son développement.

À la fin des années 70, la période qui précéde et celle qui a suivi l'arrivée au pouvoir des sandinistes d'obédience marxiste, avec Daniel Ortéga à leur tête, ont été particulièrement difficiles. La guerre civile opposant les Sandinistes et les Contras, financés par les États-Unis, a fait quelque 30 000 morts. En 1990, Daniel Ortéga a été défait aux élections qu'il a déclenchées en pensant les remporter. Mais en novembre 2006, après avoir publiquement déclaré avoir renoncé au marxisme-léninisme et s'être rapproché de l'Église catholique, Daniel Ortéga a
cette fois été élu président du pays. Sauf qu’on ne se refait jamais totalement : le pays est tapissé d'affiches d'inspiration révolutionnaire à la gloire du nouveau régime et de son président.


Maison coloniale, Granada

Voir nos suggestions d'itinéraires
et nos
photos exclusives du pays
Le Nicaragua est un pays plutôt montagneux dans sa partie ouest, plat et recouvert d'une jungle tropicale humide du côté est. Une grande partie du territoire n'est pas facilement accessible et la population se concentre surtout du côté du Pacifique.

Deux grands lacs occupent une bonne partie du territoire : le lac de Managua, sur les bords duquel s’élève la capitale Managua, et l'immense lac Nicaragua, où se trouve la magnifique ville de Granada. Au milieu du lac Nicaragua, sur l'île d'Ometepe, se dressent deux superbes volcans : Concepcion et Maderas.



Leon - Mercado municipal
Managua a été partiellement détruite par un tremblement de terre à deux reprises, en 1931 et en 1972. La ville n'a jamais été entièrement reconstruite, ce qui fait de cette métropole une ville qui n'est  pas vraiment une. Très étendue, elle ne possède pas vraiment de centre ni de tissu urbain défini, et on a constamment l'impression d'être devant des tentatives d’urbanisme qui n’ont pas encore abouti ou des essais qui ne sont pas encore concluants. On sent bien l’effort mais les moyens manquent visiblement et l’état actuel des choses révèle une absence évidente de vision globale.

La deuxième ville en importance, Leon, au nord-ouest du pays, possède le charme certain des villes coloniales et mérite qu’on s’y arrête. Mais la plus jolie et la plus intéressante ville du Nicaragua, sinon de toute l’Amérique centrale, c’est Granada. Sise à l'ombre du volcan Mombacho, son architecture coloniale est l'une des mieux préservées et des mieux mises en valeur. On y sent une qualité de vie intéressante à laquelle l’argent du tourisme n’est probablement pas étranger.
Encore peu touristique, le Nicaragua pourrait devenir une destination à découvrir au cours des prochaines décennies, en autant que l'on y développe des infrastructures adéquates et que l’on rajuste les prix à la baisse. Parce que, comme tous les pays d'Amérique centrale, le Nicaragua n'est plus une destination pas chère même s'il est très pauvre. Le coût de l'hébergement y est particulièrement élevé.

On accède facilement au Nicaragua par  voie terrestre à partie des pays voisins, le Honduras et le Costa Rica.

Liens utiles

  • Cartes du pays:
University of Texas Libraries: site très complet pour des cartes variées d'un pays et de ses composantes.
  • Données socio-économiques:
CIA World Factbook: une mine de données, tenues à jour, concernant l'histoire, la géographie, la population, l'organisation administrative et politique, l'économie, les communications, les transports, etc. (en anglais). Les données publiées plus haut proviennent de ce site.
L'aménagement linguistique dans le monde: un tour d'horizon complet de la situation linguistique au Nacaragua, le tout mis en contexte.
Organisation mondiale de la santé (OMS): le point sur les questions de santé au Nicaragua.
Perspective Monde - Nicaragua: outil pédagogique des grandes tendances mondiales depuis 1945, développé par l'Université de Sherbrooke.

Granada
  • Renseignements pratiques:
Lonely Planet (version en français)
Lonely Planet (version en anglais)

Le routard
Wikitravel: la version «voyage» de Wikipédia. Voir aussi la version en anglais, plus complète.
World66.com: un guide de voyage web fait par les voyageurs sur le même principe que Wikitravel.
World Travel Guide: les Guides Colombus, en anglais.
Visit Nicaragua: portail touristique, en espagnol et en anglais.
Nicaragua.com: idem.
Vianica.com: excellent site. En espagnol et en anglais.
Institut du tourisme du Nicaragua: site officiel, en espagnol.
Le Nicaragua: site d'informations pratiques sur le pays développé par un voyageur, en français.
  • Conseils aux voyageurs:
Conseils des ministères des Affaires étrangères des gouvernements (en matière de sécurité, de santé, d'exigences d'entrée, etc)

BelgiqueCanadaFranceSuisse Royaume-UniUSA
  • Culture:
Wikipedia: nombreux volets abordés et plusieurs liens; version en anglais, plus complète.
  • Forums de discussion:
Un excellent outil pour préparer son voyage, s'informer, poser des questions, partager ses connaissances et expériences, etc.

voyage forum: un forum très fréquenté, en français; près d'un million de membres. Très complet.
le routard: un autre forum incontournable. Excellent.
lonely planet (version en anglais): un des meilleurs forums du net, si vous vous débrouillez en anglais.
lonely planet (version en français): loin d'être aussi complet que la version en anglais mais utile.
tripadvisor (en anglais): excellent forum, très fréquenté.
tripadvisor (en français): pas aussi animé que la version en anglais.


  • Hébergement:
Pour trouver et - si désiré - réserver un appartement, une chambre d'hôtel ou une autre forme d'hébergement:
Note: tous les sites qui suivent ont une vocation mondiale mais ne couvrent pas tous nécessairement la destination recherchée.

trivago.fr (comparateur hôtels et autres)
booking.com (hôtels et autres)
agoda (hôtels)

hihostels.com (auberges de jeunesse)

hotelbookers.com (auberges de jeunesse)
hostel.com (auberges de jeunesse)

airbnb (appartements)
only-apartements (appartements)
owners direct (appartements)


couchsurfing (hospitalité entre membres)
campingo (espaces de camping)


Volcan Conception
  • Carnets de voyage:
Uniterre: la porte d'entrée de plus d'une trentaine de carnets de voyage qui concernent le Nicaragua.
  • Autres liens:
Wikipédia: un tour d'horizon des diverses facettes du pays.
El Nuevo Diario: l'actualité vue du Nicaragua, en espagnol.
La Prensa: idem.

Le Nicaragua en photos  


Cette section compte 100 photos dont une sélection de 20 de nos meilleures photos en grand format (cliquables) :

Managua (Centro - Area monumental) (14)
Managua (autres quartiers) (6)
Visages du Nicaragua (12)
Leon (20)
Lacs et volcans (10)
La campagne nicaraguayenne (6)
Granada (quartier colonial) (27)
Granada (autres) (5)
 


Une sélection de nos meilleures photos

(cliquez sur la photo pour agrandir)












Managua (Centro - Area monumental)


 Cliquez sur la photo pour agrandir                                                                               
Managua
Catedral Vieja

De l'ancienne cathédrale détruite par le tremblement de terre de 1972, il ne reste que la structure extérieure.

En plus des tremblements de terre de 1931 et de 1972, la ville a subi de nombreuses inondations, des feux ravageurs et de longues années de guerre civile.


Cliquez sur la photo pour agrandir                                                                                 
Managua
Catedral Vieja et panneau publicitaire à la gloire du président

L'ancien centre-ville (ou Zona Monumental) est largement détruit même si le gouvernement fait des efforts pour y construire des édifices prestigieux.


Le résultat quelque peu surréaliste fait que la ville laisse une impression très particulière.
Managua
Palacio Nacional de la Cultura

À Managua, qui compte environ 1,8 million d'habitants, se côtoient à la fois des ruines, de grands espaces vides nettoyés de leur ruines, des bidonvilles, quelques quartiers riches, et un certain nombre d'édifices modernes de taille modeste.
Managua
Palacio Nacional de la Cultura - escalier intérieur

Managua, qui été autrefois une zone habitée par des indiens, a été colonisée dès le 16ème siècle par les Espagnols.

Le Museo Nacional, logé dans le Palacio Nacional, est consacré à l'histoire du pays.

Cliquez sur la photo pour agrandir                                                                              
Managua
Casa Presidencial
 
La Casa Presidencial, toute neuve, abrite les bureaux du président.

Ce n'est qu'en 1857, après que Granada fut détruite par une armée de mercenaires américains, que la capitale du pays fut établie à Managua, aux dépens de Granada et de  Leon.

Managua fut un choix de compromis.

Managua
Plaza de la Republica

Le nom officiel de la ville est Leal Villa de la Ciudad de Managua.

Ce nom vient de Mana-ahuac, qui signifie "proche de l'eau" ou "entourée d'eau" en langue Nahuatl.
Managua
Avenida Bolivar - Coquille acoustique

Terminée en 2005, La Coquille acoustique sert de scène pour les spectacles en plein air sur la Plaza de la Fé Juan Pablo II.

C'est l'oeuvre de l'artiste américain Glen Howard.

Managua
Teatro Nacional Ruben Dario

Cet immeuble est l'un des rares à avoir survécu au tremblement de terre de 1972.
Managua
Avenida Bolivar - panneau publicitaire du parti au pouvoir

Même après avoir renoncé officiellement au communisme, le parti au pouvoir a conservé quelques vieilles habitudes.
Managua
Estatua al Soldado

Étrangement disproportionnée, la statue du guérillero inconnu appartient à la même imagerie populaire héritée de l'époque marxiste-léniniste : le pic et le fusil réunis pour un avenir meilleur sous la bannière sandiniste.
Managua
Plaza de la Cultura de Guatemala

Peu remarquable, la plaza accueille cependant une statue de Simon Bolivar, le héros  latino-américain par excellence, offerte par le Venezuela en 1997.
Managua
Avenida Bolivar

À défaut de confort, le transport en commun de la ville ne manque pas de couleur.
Managua
Avenida Bolivar

Artère principale de la Zona Monumental, la grande avenue un peu somnolente a l'air d'attendre des jours meilleurs. 
Les abords du lac Managua

Le lac se situe à deux pas de la Zona Monumental.


Managua (autres quartiers)

Managua
Carretera (rue) Masaya

Un nouveau centre-ville  essaie de se former dans les environs du Metrocentro, un centre d'achat à l'américaine.

Mais le tissu urbain reste effiloché.

Cliquez sur la photo pour agrandir                                                                             
Managua
Bidonville

Le Nicaragua est un pays très pauvre et les bidonvilles existent toujours à Managua. 
Managua
Maison du quartier d'Altamira

Comme de nombreux pays pauvres, le Nicaragua compte aussi une minorité de gens riches, et souvent très riches. La classe moyenne y est peu nombreuse.

Les bidonvilles côtoient parfois des quartiers d'habitation nettement plus luxueux.
Managua
Quartier d'Altamira : changeurs (d'argent) officieux

Comme ailleurs en Amérique centrale, les transactions financières ne s'effectuent pas toujours derrière un comptoir.

Mais l'argent préfère toujours les beaux quartiers.
Managua
Quartier de Las Robles

C'est dans ce quartier d'habitation distingué et discret que l'on trouve les meilleurs restaurants de la ville.
Managua
Quartier de Las Robles - Maison des femmes

Le développement social emprunte parfois de bien jolies couleurs.


Visages du Nicaragua



Cliquez sur la photo pour agrandir 
Leon
Parque Central - pause sur un banc

Les parcs urbains sont partout très fréquentés. On vient y prendre l'air, faire la conversation ou s'offrir une collation tout en regardant passer les gens.

Pour un voyageur, ce sont des postes d'observation privilégiés.
Leon
Parque Central - vendeuse de tout ce qu'il faut pour se désaltérer

Leon
Parque Central - les amoureux sont seuls au monde 
Leon
Parque Central - la télé dans la rue
Leon
Parque Central - promenade avec papa
Leon
Parque Central - vendeuse de raspados

Le raspados (râpé) est une spécialité de Leon : un verre de glace râpée  recouverte d'un
gluant sirop de fruit de son choix.

Cliquez sur la photo pour agrandir                                                                               
Granada - vendeur de crème glacée aux abords du lac Nicaragua
Granada
Calle de la Calzada - un homme prend le frais avec son meilleur ami 
Granada
Parque Central - entre copines
Granada
Parque Central - après l'école

Cliquez sur la photo pour agrandir                                                                             
Granada
Parque Central - après l'école, l'heure des devoirs
Sur la route entre Managua et Leon
L'armé de l'ombre...

Risque réel de vol ou méfiance héritée de la guerre civile?

La presque totalité des commerces sont gardés en permanence par des hommes armés.


Leon

Leon
Catedral Basilica de la Asuncion

Leon est considée comme la capitale intellectuelle du pays ; elle compte une université et plusieurs collèges. Sa cathédrale est la plus grande d'Amérique centrale.
Leon
Catedral Basilica de la Asuncion - clocher

L'imposante architecture de l'église est représentative de l'art religieux du milieu du 17ème siècle.

Les travaux de construction commencés en 1746 se sont échelonnés sur une centaine d'années.
Leon
Catedral Basilica de la Asuncion - intérieur

Leon fût un temps la capitale du Nicaragua avant d'être remplacée par Managua, au milieu du 19ième siècle.
Leon
Iglesia de la Recoleccion

Leon compte un nombre imposant d'églises remarquables.

Celle-ci, très ornée, est un magnifique exemple du style baroque.


Leon
Devant l'église San Juan,
marché aux abords du parc

Les parcs sont non seulement des lieux de rencontre, ce sont aussi des endroits où le petit commerce est florissant.
Leon
Scène de rue


La ville de Leon a conservé une unité architecturale très séduisante.
Leon
Scène de rue

Moins restaurée que Granada, la ville est aussi moins touristique.
Leon
Scène de rue

Les commerces sont destinés en presque totalité à la population locale.

Leon
Portail ouvragé

Au détour d'une rue, on découvre parfois de petites merveilles.
Leon
Boutiques dans une cour intérieure

L'architecture locale réserve aussi ses surprises : une série de petites boutiques s'est installée autour du patio d'une belle grande maison.
Leon
Mercado Municipal

Le marché traditionnel garde encore toutes ses lettres de noblesse.

Leon
Mercado Municipal

L'activité commerciale déborde  même en dehors des murs...

Cliquez sur la photo pour agrandir                                                                             
Leon
Calle Central Ruben Dario

... et s'étale jusque sur les trottoirs.
Leon
Calle Central Ruben Dario

Leon
1 A avenida NE

La numérotation des rues obéit à un système d'apparence simple sur un plan mais un peu plus compliqué sur le terrain.

Personne ne l'utilise sauf les touristes qui se retrouvent vite au bord de la crise de nerfs.

Cliquez sur la photo pour agrandir                                                                               
Leon
Colegio La Asuncion

Occupant le côté sud du Parque Central, le Colegio La Asuncion est le premier collège de théologie du Nicaragua.

Leon
Calle Central Ruben Dario

Cliquez sur la photo pour agrandir                                                                               
Leon
Iglesia El Calvario

Construite au début du 18e siècle, cette église est surtout renommée pour le décor de sa façade aux allures de bande dessinée.
Leon
Mausoleo de Los Heroes y Martires

Dédié aux héros locaux, ce monument abrite une flamme éternelle (?) et se dresse sur une petite place entourée de fresques qui relatent de manière symbolique l'histoire du pays.
Leon
Salon de coiffure unisexe


Lacs et volcans

Volcan Concepcion
Sur l'île d'Ometepe, lac Nicaragua


À l'ouest du pays, une grande dépression abrite le lac Nicaragua et le lac de Managua, tous deux reliés par la rivière Tipitapa.

Entre les lacs et la côte pacifique s'élève une chaîne de volcans qui fait de cette région une zone à hauts risques sismiques.

Volcan Concepcion
Sur l'île d'Ometepe, lac Nicaragua

L'île d'Ometepe est composée de deux volcans rattachés par un isthme étroit.

Ci-contre, le volcan Concepcion (1610 mètres) a fait éruption
24 fois depuis 1883. 

Volcan Mombacho

Le volcan surplombe la ville de Granada située à une dizaine de kilomètres de ses pentes.

Le volcan  s'élève à 1344 mètres et sa dernière éruption remonte à 1570.


Cliquez sur la photo pour agrandir                                                                                
Volcan Mombacho

Le volcan est parfaitement visible de la ville. 
Lac Nicaragua

Le lac est aussi appelé Cocibolca, «mer douce», par les habitants.
Lac Nicaragua - quai du ferry à Granada

Le lac est situé au sud-ouest du Nicaragua, à une vingtaine de kilomètres à l'est de l'océan Pacifique.

On peut prendre le bateau pour l'île d'Ometepe et pour d'autres destinations autour du lac.

Lac Nicaragua

Le lac Nicaragua est le plus grand lac d'eau douce d'Amérique centrale.

Il fait 160 km de long et en moyenne 72 km de large, avec une profondeur maximale de 61 mètres. 
Lac Nicaragua

Sur ses grandes plages de sable, on se croirait facilement au bord de la mer.
Lac Managua

Plus petit que le lac Nicaragua, le lac Managua est aussi plus pollué, surtout par les déchets de la ville de Managua.
Lac Managua

Même plus petit, le lac atteint quand même une taille impressionnante.


La campagne nicaraguayenne

Paysage de montagnes entre la frontière du Honduras et Managua

Les hautes terres nicaraguayennes, d'une altitude moyenne de 600 mètres, couvrent l'intérieur du pays du nord-ouest au sud-est.

Plusieurs chaînes montagneuses découpent le territoire d'est en ouest, la plus élevée étant la Cordillère Isabelia qui dépasse 2 000 mètres.

Cliquez sur la photo pour agrandir                                                                             
Éoliennes aux abords du lac Nicaragua, sur fond de volcan Concepcion
Les environs du lac Nicaragua
Les abords du lac Nicaragua

Au loin, on aperçoit la silhouette du volcan Maderas
Les environs du lac Nicaragua
Les environs du lac Nicaragua


Granada (quartier colonial)


Granada
Parque Central

Située sur les bords du lac Nicaragua, Granada,
avec environ 100 000 habitants, est la troisième ville en importance au pays.
Granada
Parque Colon - l'heure de la sieste

Fondée en 1524 par le conquérant espagnol Francisco Hernandez de Cordoba,
Granada a été la première ville du Nicaragua.
Granada
Calle El Caimito

Cette ville est la plus touristique du pays et cela se comprend. C'est de loin la plus jolie ville du Nicaragua et sûrement l'une des plus belles d'Amérique centrale.
Granada
Iglesia Guadalupe

La ville a conservé en excellent état son admirable patrimoine historique et architectural.
Granada
Calle la Calzada (près du lac Nicaragua, où elle mène)
Granada
Calle la Calzada (près du lac Nicaragua où elle mène)

Même dans des endroits clairement urbanisés, la campagne n'est jamais bien loin.

Cliquez sur la photo pour agrandir   
Granada
Calle La Calzada

L'architecture coloniale de Granada, fort bien mise en valeur, possède un charme fou.
Granada
Calle La Calzada

La ville est surnommée la «Grande Sultane» à cause de ses nombreux édifices de style andalou mauresque.
Granada
Calle La Calzada

Très touristique, la ville offre une belle qualité de d'hôtels, de restaurants et de boutiques.
Granada
Calle La Calzada - école

Malgré l'affluence touristique, la population locale continue d'y vivre et de vaquer à ses occupations.
Granada
Calle La Calzada
Granada
Calle La Calzada - restos
Granada
Porte et fenêtre grillagées

Les détails d'architecture sont typiquement andalous...

Cliquez sur la photo pour agrandir                                                                                
Granada
Calle El Arsenal

... mais l'usage immodéré des couleurs vives est tout à fait latino-américain.
Granada
Iglesia San Francisco

Cette église à la façade décorée comme un gâteau de noces est la plus ancienne d'Amérique centrale.
Granada
Granada

À l'abri du soleil et de la pluie, les galeries de Granada ne sont pas toutes marchandes.
Granada
Casa de los Leones - Tres Mundos

Les lions sculptés du portail donnent son nom à cette maison qui abrite le centre culturel Tres Mundos, qui propose des expositions et des événements culturels gratuits.

Cliquez sur la photo pour agrandir 
Granada
Casa de los Leones

Cliquez sur la photo pour agrandir                                                                                 
Granada
Plaza de la Independencia

L'obélisque a été érigé en l'honneur des héros de la lutte pour l'indépendance de 1821.
Granada
Palacio Episcopal
Granada
Catedral

Construite en 1583 et détruite plusieurs fois, la cathédrale actuelle date de 1915.
Granada
Catedral - clocher

Cliquez sur la photo pour agrandir                                                                         
Granada
Catedral et Palacio Episcopal

La croix a été érigée en 1900 pour marquer l'arrivée du siècle nouveau.
Granada
Hotel Gran Francia

Magnifiquement restauré, l'hôtel était autrefois la maison de William Walker, un flibustier originaire du Tennessee qui, au milieu du 19e siècle, a cru qu'il pouvait s'emparer de l'Amérique centrale.
Granada
Calle Vega

Cliquez sur la photo pour agrandir                                                                      
Granada
Calle La Calzada et ses restaurants, au clair de lune


Granada (autres)


Granada
Environs du Mercado Central

À quelques pas de la zone touristique, on peut sentir battre le pouls de la vie locale de Granada.
Granada
Environs du Mercado Central
Granada
Environs du Mercado Central

Cliquez sur la photo pour agrandir                                                               
Granada
Calle Atravesada

Cliquez sur la photo pour agrandir                                              
Granada
Universidad Santo Tomas

Retour en haut de page
Retour à la page d'accueil    /    Qui sommes-nous     /     Nous contacter