Accueil       Préparatifs       Destinations      Itinéraires       Photos       Plan du site
Monument Valley, USA
Taj Mahal, Agra, Inde
La dame au café, Sumatra, Indonésie
Glacier Perito Moreno, Argentine
Grande torii, Kyoto, Japon
Oiseau du Brésil
VOYAGE PLUS.NET : tout sur l'art de voyager

Autres destinations



 La Chine - généralités


La Chine de 2013 en photos (sans Beijng)


Beijng 2013
en photos


AUSSI



-Établir un itinéraire
-Le budget
-Les formalités
-Les bagages
-Les transports
-L’hébergement
-La restauration
-La santé
-La sécurité
-Le quotidien en voyage
-La communication




-Le goût du voyage
-Pourquoi voyager
-Le choc culturel
-La méfiance positive










Infos pratiques
Chine

La météo
Fiche santé-voyage
Convertisseur de monnaie
Le besoin d'un visa
Le décalage horaire
Les prises électriques


Pour réserver billets d'avion, séjours, hôtels, voitures :
vols pas cher


Suivez-nous sur



Vous aimez les
voyages... et vous
 aimez aussi la musique


Claudine Ledoux et Olga Gross
L'album
musical de l'année







Retour en haut de page



































































Retour en haut de page

























































































Retour en haut de page


















































































































































































Retour en haut de page





































































































































Retour en haut de page















































































































































Retour en haut de page


































































































































































Retour en haut de page




















































































































































































Retour en haut de page






















































































































































































Retour en haut de page













































































































































































































Retour en haut de page




























































































































































































































Retour en haut de page






































































































































































































































Retour en haut de page

















































































































































































































































































Retour en haut de page








































































































































































Retour en haut de page




























































































































La Chine - 1985


Pour s'y retrouver...

Nous avons fait deux séjours en Chine. Le premier en 1985 et le second en 2013, soit à 28 ans d'intervalle. Deux époques, deux Chine, donc des présentations différentes.

De fait, notre présentation de la Chine se retrouve sur quatre pages:
  • La Chine (généralités, incluant la carte du pays, des données statistiques, nos impressions de la Chine de 1985 à 2013, nos suggestions de liens utiles, etc)
  • La Chine de 1985 (vous y êtes) : 128 photos.
Vous pouvez aussi accéder aux présentations à part de Hong Kong et Macao.

 Guilin

Beijing

La Chine en photos (1985)

Cette section compte 128 photos dont une sélection de 20 de nos meilleures photos en grand format (cliquables) :

Entre Hong Kong et Shanghai, via Guangzhou (Canton) et Hangzhou (15)
Shanghai (13)
Beijing (Pékin) - La cité interdite (9)
Beijing (Pékin) - Autour de la Place Tiananmen (7)
Beijing (Pékin) - La ville (12)
Environs de Beijing -Palais d'Été et Tombeaux des Ming (10)
Environs de Beijing - Grande Muraille (7)
Entre Beijing et Xian et la ville de Xian (19)
Entre Xian et Chengdu, entre Chengdu et Emeishan et la ville de Chengdu (14)
Emeishan (9)
Entre Chengdu et Guilin, Guilin et Li jiang (13)


Note: les photos de Chine qui suivent datent de 1985; ce sont pratiquement des photos d'archives! Aucun pays sur la planète n'a sans doute autant changé en une trentaine d'années. Mais certaines choses ne changent pas : la campagne chinoise, les grands monuments, les classiques quoi; mais le paysage urbain a considérablement changé, l'habillement des gens aussi.

Pour voir ces changements, allez sur les pages Chine 2013 et Beijing 2013



Une sélection de nos meilleures photos
(cliquez sur la photo pour agrandir)

Campagne chinoise, sud du pays
Campagne chinoise, sud du pays Hangzhou Shanghai Shanghai
Beijing, cité interdite
Beijing, scène de rue
Beijing, place Tiananmem Beijing, place Tiananmem Beijing, Lac Beihai - écran aux 9 dragons
Palais d'Été
Tombeaux des Ming Grande Muraille Grande Muraille Rizières en terrasse
Xian
Xian, Palais de la Glorieuse Pureté Emeishan
Paysage vue des airs Guilin



Entre Hong Kong et Shanghai,
via Guangzhou (Canton) et Hangzhou


Cliquez sur la photo pour agrandir
Paysage de la campagne chinoise entre Hong Kong et Guangzhou (Canton)

Des rizières, beaucoup de rizières. La Chine est le premier producteur de riz au monde devant l'Inde. L'Inde cultive une plus grande supercifie, mais la Chine a un rendement  deux fois plus élevé.
Paysage de la campagne chinoise entre Hong Kong et Guangzhou (Canton)

Le riz ne se cultive que dans la moitié sud de la Chine, la moitié nord étant trop froide.

Dans le nord on cultive, entre autres, du blé, du sorgho et du maïs.

Cliquez sur la photo pour agrandir
Paysage de la campagne chinoise entre Hong Kong et Guangzhou (Canton)

Le riz est un élément fondamental de l'alimentation de nombreux pays. C'est en fait la première céréale mondiale pour l'alimentation humaine. Le riz est à la base de la cuisine chinoise.
Paysage de la campagne chinoise entre Hong Kong et Guangzhou (Canton)
Paysage de la campagne chinoise entre Hong Kong et Guangzhou (Canton)

Les rizières doivent être  inondées pour réussir la cuture du riz. La pluviométrie doit atteindre plus de 1 000 millimètres par an pour maintenir le niveau d'eau constant sous le soleil sub-tropical.

Guangzhou (Canton)

L'agglomération urbaine de Canton compte maintenant plus de 12,6 millions d'habitants; la ville elle-même en compte 6,5.

C'est la cinquième plus grande ville de Chine.
Guangzhou (Canton)

Canton est la capitale du Guangdong; c'est un port important du sud de la Chine et un centre industriel et commercial d'envergure.
Guangzhou (Canton)

C'est aussi une ville très animée, avec un patrimoine culturel et  historique important.

La cuisine cantonnaise est renommée partout dans le monde.
Guangzhou (Canton)
Hangzhou
Collines de l'Aigle sage : Grottes de Feilai Feng (Pic venu en volant)

À 200 kilomètres au sud-est de Shanghai, Hangzhou est une ville de 2 millions d'habitants.

Dans les environs, les grottes de Feilai Feng regroupent plus de 470 statues rupestres de différentes formes, parmi lesquelles le Bouddha Amitofu des Song et le Bodhisattva des Yuan.


Cliquez sur la photo pour agrandir
Hangzhou
Temple de Lingyin si (de la Forêt des Nuages) : salle du Roi céleste

Ce temple boudhiste, construit au 4ième siècle sous la dynastie Jin, est considéré comme  un des plus importants du pays.




Hangzhou
Lac de l'Ouest

Un paysage luxuriant entoure le lac de l’Ouest, principale attraction de Hangzhou. On y trouve  des pavillons anciens, des terrasses et des jardins construits sur ses îlots. S'ajoutent des pagodes, des salons de thé, des temples, des grottes, le tout formant un site enchanteur.
Hangzhou
Longjing (commune du puits du Dragon) - production artisanale de thé

Maintenant, le Longjing désigne principalement une variété de thé, produit du village de Longjing, relevant de la municipalité de Hangzhou
.
Hangzhou
Longjing (commune du puits du Dragon) - production artisanale de thé

Ce thé est un thé vert torréfié.

Les caractéristiques du thé Longjing sont : couleur émeraude, parfum, goût sucré, forme élégante. Il est connu pour sa forme traditionnelle plate et lisse


Il est considéré comme un des dix meilleurs thés de Chine.
Paysage entre Hangzhou et Shanghai


Shanghai

Shanghai
Jardin Yu Yuan
Salon de thé Wu Xing ting

L'agglomération urbaine de Shanghai compte 15 millions d'habitants, ce qui en fait une des quinze villes les plus populeuses du monde.

Ci-contre, un  jardin chinois traditionnel très connu. Le jardin Yu Yuan a été créé  au début du 16ième siècle, sous le règne des Ming.

Le salon de thé Wu Xing est une institution célèbre à Shanghai.
Shanghai

Une scène, autrefois très répandue, qu'on ne voit plus en Chine : la lecture du journal exposé sur le mur, au travers d'une vitre.
Shanghai
Shanghai

La politique de l'enfant unique, malgré tous ses aléas, a quand même réussi a contenir la croissance de la population chinoise à un niveau raisonnable. La Chine sera d'ailleurs dépassée par l'Inde comme pays le plus populeux vers 2030.

Shanghai
Shanghai
Temple Yufo si (Bouddha de Jade)

Cliquez sur la photo pour agrandir
Shanghai
Temple Yufo si (Bouddha de Jade)

Temple bouddhiste construit au début du 20ième siècle et visité par de nombreux Chinois; s'y trouvent deux bouddhas de jade blanc incrustés de pierres précieuses.
Shanghai
Raviolis... de Shanghai

Une des délicieuses spécialités de Shanghai.

Voir sur U-Tube comment on les fabrique!


Shanghai
Rivière Huangpu

Grâce à ce cours d'eau, Shanghai est devenu le plus important port du pays.
Shanghai
Ping pong (tennis de table) improvisé dans un hutong (ruelle dans un quartier populaire)

Cliquez sur la photo pour agrandir
Shanghai

La pratique du tai chi, en général tôt le matin, est encore largement répandue dans les parcs de Chine.
Shanghai
Concession française

Il s'agit d'un quartier  de Shanghai qui fut sous contrôle français pendant près d'un siècle, de 1849 à 1946.
Shanghai
Concession française - Maison de Sun Yat-sen

(texte tiré de Wikipédia)

Sun Yat-sen (1866- 1925)
«était un leader révolutionnaire et un homme d'État chinois qui est considéré comme «le père de la Chine moderne». Il a eu une influence significative dans le renversement de la dynastie Qing (dont le dernier représentant a été Pu Yi) et l'émergence de la République de Chine. Sun Yat-sen, l'un des fondateurs du Guomindang, a été le premier président de la République de Chine en 1912 et son leader de 1923 à 1925. Il a développé une philosophie politique connue sous le nom des
trois principes du peuple (nationalisme, démocratie et bien-être du peuple).»



Beijing (Pékin) - La Cité interdite



Cliquez sur la photo pour agrandir
Beijing (Pékin)
La Cité interdite : Palais de la Suprême Harmonie

(Texte tiré de Wikipédia)
La Cité interdite «est le palais impérial de Pékin dont la construction fut ordonnée par Yongle, troisième empereur Ming, et réalisée entre 1407 et 1420.»
(suite plus bas)
Beijing (Pékin)
La Cité interdite : pavillon d'entreposage des trésors de l'empereur
(suite du texte précédent)
«Ce palais, d'une envergure inégalée — il s'étend sur une superficie de 720000 m² — fait partie des palais les plus anciens et les mieux conservés de Chine. De nos jours, il est devenu un musée qui conserve les trésors impériaux de la civilisation chinoise ancienne.»
Beijing (Pékin)
La Cité interdite : p
alais de la Suprême Harmonie

(texte tiré de Wikipédia)
«La construction de la Cité interdite a duré 14 ans et plus d'un million d'ouvriers y auraient travaillé. Entre 1420 et 1911, un total de 24 empereurs y ont résidé. On l'appelle la Cité interdite parce qu'elle était réservée à l'empereur, à sa famille et aux gens qui travaillaient pour lui.»
Beijing (Pékin)
La Cité interdite : p
alais de la Suprême Harmonie

La Cité interdite - les Palais impériaux des dynastie Ming et Quing à Beijing (et Shenyang) - fait partie de la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO :

«Siège du pouvoir suprême pendant plus de cinq siècles (1416-1911), la Cité interdite à Beijing, avec ses jardins paysagers et ses nombreux bâtiments dont près de 10 000 salles renferment meubles et œuvres d’art, constitue un témoignage inestimable de la civilisation chinoise au temps des Ming et des Qing (...)

Beijing (Pékin)
La Cité interdite : porte de la Pûreté Céleste



Beijing (Pékin)
La Cité interdite : palais de la
Pûreté Céleste


 
Beijing (Pékin)
La Cité interdite


 


Beijing (Pékin)
La Cité interdite

Beijing (Pékin)
La Cité interdite : vue générale à partir de la Colline du Charbon


La Cité interdite est située en plein coeur de Beijing et entourée des jardins impériaux dont
Zhongnanhai, un parc contenant deux lacs autour desquels se trouve le siège du Parti communiste chinois.



Beijing (Pékin) - Autour de la Place Tiananmen

Beijing (Pékin)
Place Tiananmen
Au loin, mausolée de Mao

L'immense place Tiananmen, qui s'étend au sud de la Cité interdite, est le véritable coeur de Beijing et de la Chine.

C'est sur la place Tiananmen que sont célébrées les fêtes du 1er octobre et du 1er mai.
Beijing (Pékin)
Place Tiananmen : porte Tiananmen (de la Paix Céleste)

La place Tiananmen a aussi connu les projecteurs de l'actualité mondiale lorsque s'y sont déroulés  les événements qui ont conduit au massacre de centaines d'opposants chinois, en majorité des étudiants, en juin 1989.

Cliquez sur la photo pour agrandir
Beijing (Pékin)
Place Tiananmen :
porte Tiananmen (de la Paix Céleste)

La Porte, construite sous les Ming, est faite de cinq passages qui mènent à l'intérieur de la Cité interdite. L'empereur n'utilisait le passage qu'à de rares occasions, lors des solstices d'hiver et d'été.
Beijing (Pékin)
Place Tiananmen : palais du Peuple

À l'ouest de la place Tiananmen s'élève le palais de l'Assemblée du peuple. Il contient une salle de 10 000 places, réservée aux meetings et réunions de l'Assemblée populaire; on y trouve aussi une salle de banquet pour 5 000 personnes.

Cliquez sur la photo pour agrandir
Beijing (Pékin)
Place Tiananmen : palais du Peuple, vu du Musée d'Histoire
Beijing (Pékin)
Place Tiananmen : mausolée de Mao

Le mausolée de Mao Tse Dong (1893-1976)
a été  inauguré en 1977.

A l'intérieur, le corps de Mao Tse Dong repose dans un cercueil de cristal pour être vu de tous les visiteurs qui s'y pressent en grand nombre.
Beijing (Pékin)
Près de la Place Tiananmen : porte sud


Beijing (Pékin) - La ville

Beijing (Pékin)

L'aglomération urbaine de Pékin compte environ 11,5 millions d'habitants.

C'est la deuxième ville la plus populeuse du pays après Shanghai.

Cliquez sur la photo pour agrandir
Beijing (Pékin)

La ville est en pleine transformation depuis plusieurs années; mais cette transformation s'est accélérée avec la tenue des Jeux olympiques d'été de 2008.
Beijing (Pékin)
Temple du Ciel
Le temple est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO :
«Fondé dans la première moitié du XVe siècle, le temple du Ciel forme un ensemble majestueux de bâtiments dédiés au culte, situés dans des jardins et entourés de pinèdes historiques. Son agencement global (...) symbolise la relation entre le ciel et la terre (...)ainsi que le rôle particulier des empereurs dans cette relation.»
Beijing (Pékin)
Beijing (Pékin)

Les vieux quartiers sont tombés un à un sous le pic des démolisseurs pour faire place à des gratte-ciel et des quartiers d'habitation modernes.
Beijing (Pékin)
Beijing (Pékin)
Colline du Charbon (ou du Paysage) : Pavillon du Printemps éternel

Au nord de la Cité interdite se trouve le parc Jingshan, appelé aussi la «Colline du Charbon».

Alors qu'ils effectuaient des travaux au Palais impérial, les Ming décidèrent d'élever une colline dans ce jardin à l'aide des remblais.

Ce jardin était un lieu de repos pour l'empereur.

C'est quand même ici que s'est pendu le dernier empereur Ming.

Beijing (Pékin)
Colline du Charbon, vue sur le côté nord : palais de la Longévité Impériale
Beijing (Pékin)
Lac Beihai : pont de la Tranquillité Éternelle, île aux Hortensias, dagoba blanc

Au nord-ouest de la Cité interdite se trouve un autre jardin impérial, le parc Behai, un parc très populaire comprenant lui aussi un lac.
Beijing (Pékin)
Lac Beihai : vue sur la colline du Charbon
Beijing (Pékin)
Lac Beihai : maison du Poète, pavillon de la Clarté Réfléchie

Cliquez sur la photo pour agrandir
Beijing (Pékin)
Lac Beihai : écran aux 9 dragons

L'écran, construit en 1756,  fait 27 X 5 mètres.



Environs de Beijing
Palais d'Été et Tombeau des Ming


Cliquez sur la photo pour agrandir
Palais d'Été
Colline de la Longévité Millénaire : temple de l'Assemblée des Nuages

(Tiré de Wikipédia)
«Le palais d'été est principalement dominé par la Colline de la longévité et le Lac Kunming . Il couvre une surface de 2,9 km², dont trois quarts sont occupés par le plan d'eau.»
(suite plus bas)
Palais d'Été
Colline de la Longévité Millénaire : palais des Nuages Ordonnés

(suite du texte précédent)
«Dans ses 70 000 m² de surface construite, on trouve une grande diversité de palais, de jardins et autres édifices de style classique.»
Palais d'Été
Colline de la Longévité Millénaire

Le palais d'Été, jardin impérial de Beijing, est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO :

«Le palais d'Été de Beijing, créé en 1750, détruit en grande partie au cours de la guerre de 1860, puis restauré sur ses fondations d'origine en 1886, est un chef-d'œuvre de l'art des jardins paysagers chinois. Il intègre le paysage naturel des collines et des plans d'eau à des éléments de fabrication humaine tels que pavillons, salles, palais, temples et ponts, pour en faire un ensemble harmonieux et exceptionnel du point de vue esthétique.»

Palais d'Été
Colline de la Longévité Millénaire
Palais d'Été
Colline de la Longévité Millénaire
Palais d'Été
Colline de la Longévité Millénaire, cour des Pins
Palais d'Été
Colline de la Longévité Millénaire
Palais d'Été
Bateau de marbre de l'impératrice Ci Xi

Cliquez sur la photo pour agrandir
Tombeaux des Ming
Tombeau Ding ling (de l'empereur Wan li)
1563-1620

Tombeaux des Ming
Tombeau Ding ling (de l'empereur Wan li)
1563-1620

Les tombes impériales des dynasties Ming sont inscrites sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO :

«Les tombes Ming et Qing sont de brillantes illustrations des croyances, de la conception du monde et des théories géomanciennes du Fengshui de la Chine féodale; elles ont servi de sépultures à des générations de personnages illustres et ont été le théâtre d'évènements majeurs qui ont marqué l'histoire de la Chine.»




Environs de Beijing - La Grande Muraille


Cliquez sur la photo pour agrandir
La Grande Muraille

La Grande Muraille de Chine fait partie des «7 nouvelles merveilles du monde», suite à un concours à l'échelle internationale tenu en 2007.
La Grande Muraille

La Grande Muraille fait partie de la liste du patrimoine mondial de  l'UNESCO : «Vers 220 av. J.-C., Qin Shin Huang entreprit de réunir des tronçons de fortifications existants pour en faire un système défensif cohérent contre les invasions venues du nord.» (suite plus bas)

Cliquez sur la photo pour agrandir
La Grande Muraille

(suite du texte précédent)

«Poursuivis jusque sous les Ming (1368-1644), ces travaux ont produit le plus gigantesque ouvrage de génie militaire du monde. Son importance historique et stratégique n'a d'égale que sa valeur architecturale»
La Grande Muraille
La Grande Muraille
La Grande Muraille
La Grande Muraille


Entre Beijing et Xian et la ville de Xian

Entre Beijing et Xian

Dans le nord de la Chine, les rizières font place à la culture en terrasse, système conçu pour gagner de l'espace de culture.

Cliquez sur la photo pour agrandir
Entre Beijing et Xian
Entre Beijing et Xian
Xian
Tombeau de l'empereur Qin
(247-211 av. J.-C.)

C'est un des sites les plus fascinants de la Chine.


(Tiré de Wikipédia)
«Il s'agit d'un tumulus haut de 115 mètres à 1,5 kilomètres recouvrant une fosse contenant quelque huit mille statues de soldats — ayant quasiment toutes un visage différent — et de chevaux en terre cuite  (suite plus bas)

Cliquez sur la photo pour agrandir
Xian
Tombeau de l'empereur Qin

(suite du texte précédent)
«Elles furent passées dans des fours à une chaleur d’environ 900 degrés puis décorées et colorées (ce qui en dit long sur l'avancée technique de l'époque).»
Xian
Tombeau de l'empereur Qin

Le mausolée du premier empereur Qin est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO :

«Sur ce site archéologique qui ne fut découvert qu'en 1974, il reste sans doute des milliers de statues à mettre au jour. C'est là que Qin, premier unificateur de la Chine, mort en 210 av. J.-C., repose au centre d'un ensemble qui évoque le schéma urbain de sa capitale Xianyan, entouré d'une armée de guerriers en terre cuite devenus rapidement célèbres dans le monde. Ces personnages, tous différents, avec leurs chevaux, leurs chars et leurs armes, sont des chefs-d'œuvre de réalisme, qui constituent aussi un témoignage historique inestimable.»

Xian
Tombeau de l'empereur Qin

Cliquez sur la photo pour agrandir
Xian
Palais de la Glorieuse Pûreté
Xian
Palais de la Glorieuse Pûreté
Xian
Cantine de rue

Xian est la capitale de la province du Shaanxi, dans le bassin du fleuve Jaune, dans le centre de la Chine.

Xian a vu s'élever les capitales des dynasties royales sur plus de 2000 ans.
Xian
Murailles
Xian
Tour de la Cloche
Xian
Parc de la Révolution
Xian
Parc Lianhu
Xian
Xian

Les vieux chinois aiment promener leurs oiseaux en cage.
Xian
Xian
Pagode de la Grande Oie
(Da yan ta)

Au sud de la ville, se trouve la Pagode de la Grande l’Oie. Elle a été construite au 18ième siècle afin de stocker les statues, figurines et sutras du Bouddha acheminé en Chine par Xuanzang, un moine parti en voyage d'études en Inde.

La Pagode, qui mesure  64,5 mètres de hauteur, demeure un lieu saint pour de nombreux bouddhistes.

Xian
Tour du Tambour



Entre Xian et Chengdu, entre Chenddu et Emeishan
 et la ville de Chengdu


Entre Xian et Chengdu
Campagne chinoise
Entre Xian et Chengdu
Chantier industriel dans la campagne chinoise
Entre Xian et Chengdu
Campagne chinoise
Entre Xian et Chengdu
Campagne chinoise
Entre Xian et Chengdu
Campagne chinoise
Entre Chengdu et Emeishan
Resto en bordure de route
Entre Chengdu et Emeishan
Entre Chengdu et Emeishan
Campagne chinoise
Entre Chengdu et Emeishan
Irrigation des terres dans la campagne chinoise
Entre Chengdu et Emeishan
Campagne chinoise
Entre Chengdu et Emeishan
Campagne chinoise
Entre Chengdu et Emeishan
Campagne chinoise
Chengdu

Capitale de la province du Sichuan, au pied du plateau tibétain, la ville compte environ 4 millions d'habitants.
Chengdu



Emeishan

Emeishan

Le mont Emei, près de Chengdu, est une montagne sacrée et un haut lieu de pélerinage bouddhiste.

Pour s'y rendre, un bus nous amène à une heure ou deux du sommet (selon notre forme...). De nos jours, un téléphérique peut prendre le relais.
Emeishan
Sommet Jin Ding (Pie d'Or), le soir

Au sommet, une auberge attend les voyageurs et les pélerins. Tôt le matin, tout le monde se lève pour assister au lever du soleil au-dessus des nuages. 
Emeishan
Sommet, tôt le matin
Lever du soleil au-dessus des nuages, à plus de 3000 mètres d'altitude.


Cliquez sur la photo pour agrandir
Emeishan
Sommet, tôt le matin

Pélerins thibétains
Emeishan
Sommet, tôt le matin

Le paysage panoramique du Mont Emei est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO :

«C'est ici, dans le paysage d'une grande beauté sur du mont Emei, dans le Sichuan, que fut édifié au Ier siècle le premier temple bouddhiste chinois. La multiplication ultérieure des temples fit de ce site l'un des principaux lieux sacrés du bouddhisme. Au cours des siècles, les trésors culturels s'y accumulèrent, le plus saisissant étant le grand Bouddha de Leshan érigé au VIIIième siècle. Cette statue taillée à flanc de colline, qui domine le confluent de trois fleuves de ses 71 m de haut, est la plus grande statue de Bouddha du monde.» 
(suite plus bas)

Emeishan
Sommet, tôt le matin

(suite du texte précédent)
«Le mont Emei se distingue également par la grande diversité de sa flore, depuis les zones végétales subtropicales jusqu'aux forêts de conifères subalpines, dont certains arbres ont plus de 1 000 ans.»
Emeishan
Descente vers Hongchun Terrace (42,5 kilomètres)
Première journée

Il est possible de descendre du sommet à pied par un sentier tout en escaliers. Des monastères peuvent accueillir les voyageurs et pélerins en cours de descente. Normalement la descente se fait sur deux jours...durs pour les genoux...
Emeishan
Monastère, en cours de descente
Emeishan
Descente



Entre Chengdu et Guilin,
Guilin et Li jiang


Cliquez sur la photo pour agrandir
Entre Chengdu et Guilin
Paysage vu des airs
Entre Chengdu et Guilin
Paysage vu des airs
Entre Chengdu et Guilin
Le Yang tsé  vu des airs
Li jiang

La vielle ville est inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO :
«La vieille ville de Lijiang, harmonieusement adaptée à la topographie irrégulière de ce site commercial et stratégique clé, a conservé un paysage urbain historique de grande qualité et éminemment authentique. Son architecture est remarquable par l'association d'éléments de plusieurs cultures réunies durant de nombreux siècles. (...)»
Guilin

Guilin est connue pour son fabuleux paysage composé de collines en forme de bosses très pentues, des pains de sucres, caractéristiques de la région.
Guilin

Des excursions sur le fleuve Li permettent d'admirer longuement ce paysage incomparable.
Guilin

Le fleuve Li, avec une longueur de 160 kilomètres, a ses origines dans la colline du Chat, le pic principal du mont Yucheng, au nord de Guilin.

Guilin
Guilin

Les collines de Guilin ont, depuis toujours, inspiré de très nombreux peintres et poètes chinois.
 
Guilin 
Guilin 
Guilin 

Cliquez sur la photo pour agrandir
Guilin 

Retour en haut de page
Retour à la page d'accueil    /    Qui sommes-nous     /     Nous contacter