Accueil       Préparatifs       Destinations      Itinéraires       Photos       Plan du site
Monument Valley, USA
Taj Mahal, Agra, Inde
La dame au café, Sumatra, Indonésie
Glacier Perito Moreno, Argentine
Grande torii, Kyoto, Japon
Oiseau du Brésil
VOYAGE PLUS.NET : tout sur l'art de voyager

Autres destinations



 La Chine - généralités


La Chine de 1985 en photos

La Chine de 2013 en photos (sans Beijng)



AUSSI



-Établir un itinéraire
-Le budget
-Les formalités
-Les bagages
-Les transports
-L’hébergement
-La restauration
-La santé
-La sécurité
-Le quotidien en voyage
-La communication




-Le goût du voyage
-Pourquoi voyager
-Le choc culturel
-La méfiance positive











Infos pratiques
Chine

La météo
Fiche santé-voyage
Convertisseur de monnaie
Le besoin d'un visa
Le décalage horaire
Les prises électriques



Pour réserver billets d'avion, séjours, hôtels, voitures :
vols pas cher



Suivez-nous sur




Vous aimez les
voyages... et vous
 aimez aussi la musique


Claudine Ledoux et Olga Gross
L'album
musical de l'année













Retour en haut de page



































































Retour en haut de page




















































































Beijing (Chine) - 2013


Agrandir le plan



Beijing - Cité interdite
Pour s'y retrouver...

Nous avons fait deux séjours en Chine. Le premier en 1985 et le second en 2013, soit à 28 ans d'intervalle. Deux époques, deux Chine, donc des présentations différentes.

De fait, notre présentation de la Chine se retrouve sur quatre pages:
  • La Chine - généralités (incluant la carte du pays, des données statistiques, nos impressions de la Chine de 1985 et de la Chine de 2013, nos suggestions de liens utiles, etc)
  • Beijing 2013 (vous y êtes...) :  120 photos. 
Vous pouvez aussi accéder aux présentations à part de Hong Kong et Macao.

Beijing en photos (2013)

Cette section compte 120 photos dont une sélection de 20 de           nos meilleures photos en grand format (cliquables) :

Le Temple du Ciel (12)
Les quartiers de hutongs (7)
La Cité interdite (22)
La cuisine de rue à Beijing (10)
La Place Tien'anmen (9)
La colline du Charbon et le parc et lac Beihai (19)
Les quartiers centraux (8)
Le quartier olympique (14)
Autres quartiers de Beijing (9)
Visages de Beijing (10)
Voir aussi nos vidéos :                                    


Une sélection de nos meilleures photos
(cliquez sur la photo pour agrandir)




Le Temple du Ciel



Cliquez sur la photo pour agrandir
Le Temple du Ciel
Temple de la Prière pour de bonnes Moissons

L'origine du temple remonte au 15ième siècle. Il a été construit de 1406 à 1420 sous le règne de l'empereur Yongle qui était considéré comme le ''fils du Ciel'' chargé de faire le lien avec l'autorité céleste pour présever le bon ordre sur terre.

Afin de montrer son respect au Ciel, les cérémonies de sacrifice y étaient importantes.

Le temple principal fut incendié en 1889 et reconstruit à l'identique.

C'est un des principaux symboles de la Chine.


Le Temple du Ciel
Temple de la Prière pour de bonnes Moissons

Le temple de la Prière pour de bonnes Moissons est le bâtiment principal d'un immense complexe.

Il est construit sur trois terrasses de marbres superposés. Le temple fait 38 mètres de hauteur et 30 mètres de diamètres. Il est construit tout en bois, sans un seul clou.

Cliquez sur la photo pour agrandir
Le Temple du Ciel
Temple de la Prière pour de bonnes Moissons

Son organisation est lié à la cosmologie chinoise dont l'équilibre reposait sur l'empereur.

Les couleurs, les formes, les sons et la position de chacun des édifices représentent cette conception de l'univers.

Le Temple du Ciel
Temple de la Prière pour de bonnes Moissons

Le temple du Ciel est inscrit sur la liste du Patrimoine mondial de L'UNESCO. On y dit ceci:

'' Fondé dans la première moitié du XVe siècle, le temple du Ciel forme un ensemble majestueux de bâtiments dédiés au culte, situés dans des jardins et entourés de pinèdes historiques. Son agencement global, comme celui de chaque édifice, symbolise la relation entre le ciel et la terre – le monde humain et le monde divin – essence de la cosmogonie chinoise, ainsi que le rôle particulier des empereurs dans cette relation.''  (...)

(suite plus bas)

Le Temple du Ciel
Temple de la Prière pour de bonnes Moissons  - portes

(suite)

La situation, le plan et la conception architecturale du Temple du ciel, ainsi que les cérémonies de sacrifice et la musique que l’on y jouait, reposaient sur des dogmes très anciens dans lesquels les nombres et l’organisation de l’espace sont associés à des croyances...
(suite plus bas)
Le Temple du Ciel
Double porte vers le pont Danbi
(suite)
...relatives au ciel et au lien l’unissant à la population terrestre par l’intermédiaire des empereurs «Fils du ciel». D’autres dynasties ont édifié des autels de dévotion au ciel, mais le Temple du ciel de Beijing est un chef-d’œuvre de la culture de la Chine ancienne et est le plus représentatif des très nombreux bâtiments sacrificiels chinois.''
Le Temple du Ciel
Pont Danbi
Le Temple du Ciel
Voûte impériale du Ciel

Le Temple du Ciel
Voûte impériale du Ciel
Le Temple du Ciel
Terte Autel circulaire
Le Temple du Ciel
Palais
Le Temple du Ciel
Vers la porte de l'Ouest

Il s'agit d'un important complexe au cœur de Beijing. Il s'étend sur  1,5 km du nord au sud et de 1 à 1,7 km d'est en ouest.

Sa superficie est de 273 hectares, soit beaucoup plus que la superficie occupée par la Cité intedite.


Beijing - Les quartiers de hutongs


Cliquez sur la photo pour agrandir
Les hutongs de Beijing
Hutong populaire

Le hutong est un ensemble de passages étroits et de ruelles entre des artères principales.

On les retrouvent principalement à Beijing.

Les hutongs de Beijing
Hutong populaire

À Beijing, les hutongs sont constitués par des lignes de siheyuan, (habitations emmurées possédant une cour carrée). La plupart des quartiers de la ville ont été formés en joignant un siheyuan à un autre, qui lui-même rejoignait un autre siheyuan, et ainsi de suite jusqu'à créer la ville entière.

Cliquez sur la photo pour agrandir
Les hutongs de Beijing
Hutong touristique et commercial près de la rue Dashihar 

Dans la vieille Chine, la définition des rues et des ruelles était stricte, les largeurs étaient fixées par des règlements. Les hutongs faisaient rarement plus de 9 mètres de large, certains seulement 3 ou 4 mètres.



Les hutongs de Beijing
Hutong populaire

De nos jours, il reste encore de nombreux hutongs à Beijing. Mais il va sans dire qu'ils sont de moins en moins nombreux avec le développement des quartiers modernes qui empiètent de plus en plus sur les habitations traditionnelles
Les hutongs de Beijing
Hutong commercial

Malgré tout, les hutongs occupent encore environ un tiers de la supeficie de la zone urbaine.

La ville compte encore quelques milliers de hutongs qui rayonnent principalement autour de la Cité interdite.




Les hutongs de Beijing
Hutong commercial
Les hutongs de Beijing
Lishi hutong

La Cité interdite

La Cité interdite
Porte principale sur la Place Tian'anmen, la nuit

Un des grands ensembles monumentaux de la Chine (et du monde), la Cité interdite est un palais impérial dont la construction remonte à 1420, sous la dynastie des Ming. 
La Cité interdite
Devant la Porte de la Paix céleste

Ce palais, d'une envergure inégalée, s'étend sur une superficie de 72 hectares et fait partie des palais les plus anciens et les mieux conservés de Chine.

Cliquez sur la photo pour agrandir
La Cité interdite
Entre les portes Méridienne et de l'Harmonie suprême

Et il est magnifique sous tous les angles. Il fait la preuve que l'excès dans le grandiose peut aussi être superbement beau. 

Le film Le dernier empereur y fut tourné et donne une bonne idée de la vie qu'on y menait


Cliquez sur la photo pour agrandir
La Cité interdite
Porte de l'Harmonie suprême

Le nom de Cité interdite vient du fait que l'entrée y était strictement interdite à tout étranger au palais et que son organisation ressemblait à celle d'une petite ville.

La Cité interdite
Rivière de marbre

Une bonne partie des objets précieux de la Cité, tels peintures et porcelaines. ont été emportées à Taiwan par Tchang Kai-chek.

Ces pièces sont majorirairement exposées au musée de Taipei.


La Cité interdite
Décoration de toit
La Cité interdite
Entre les portes Méridienne et de l'Harmonie suprême

La Cité interdite est inscrite sur la liste du Patrimoine mondial de l'UNESCO. On en dit ceci:

'' Siège du pouvoir suprême pendant plus de cinq siècles (1416-1911), la Cité interdite à Beijing, avec ses jardins paysagers et ses nombreux bâtiments dont près de 10 000 salles renferment meubles et œuvres d’art, constitue un témoignage inestimable de la civilisation chinoise au temps des Ming et des Qing. Le palais impérial de la dynastie Qing à Shenyang est constitué de 114 édifices construits entre 1625-26 et 1783.

(suite plus bas)




Cliquez sur la photo pour agrandir
La Cité interdite
Hall de l'Harmonie suprême

(suite)
Il comporte une importante bibliothèque et témoigne de la fondation de la dernière dynastie qui dirigea la Chine avant son expansion vers le centre du pays et le transfert de la capitale à Beijing. Le palais impérial de Shenyang devint une annexe du palais impérial de Beijing.
(suite plus bas)
La Cité interdite
Restauration, Hall de l'Harmonie suprême

(suite)
Cet ensemble architectural remarquable représente un important témoignage de l’histoire de la dynastie Qing et des traditions culturelles des Mandchous et des autres tribus du nord de la Chine. ''
La Cité interdite
Cour latérale est

La Cité interdite fait près d'un kilomètre de long par 750 mètres de large.

Les murs d'enceinte sont haut de 7 à 10 mètres et les douves sont larges de 52 mêtres.

La Cité est compsée d'environ 9 000 pièces.
La Cité interdite
Hall de l'Harmonie du Milieu et Hall de l'Harmonie préservée, escaliers côté est

La plupart des bâtiments sont construits en bois. Les grosses colonnes en bois dressées sur des socles de marbres supportent la toiture décorée et couverte de tuiles vernissées jaunes.


La Cité interdite
Hall de l'Harmonie préservée


La Cité interdite
Hall de l'Harmonie préservée



Cliquez sur la photo pour agrandir
La Cité interdite
Porte de la Pureté céleste
La Cité interdite
Porte de la Pureté céleste
La Cité interdite
Hall de l'Union, Palais de la Tranquillité terrestre


La Cité interdite
Ruelles latérales
La Cité interdite
Jardin impérial
La Cité interdite
Jardin impérial
La Cité interdite
Vue sur la Colline du Charbon

Cliquez sur la photo pour agrandir
La Cité interdite
Douves
La Cité interdite
Vue de la Colline du Charbon

La cuisine de rue à Beijing

La cuisine de rue
Dans un hutong près de Wanfujing

À Beijing, on peut manger sur la rue à toute heure et ... presque partout. On y trouve de tout.
La cuisine de rue
Dans un hutong près de Wangfujing
La cuisine de rue
Préparation de tofu dans un hutong populaire





La cuisine de rue
Hutong (Dashilar)

Cliquez sur la photo pour agrandir
La cuisine de rue
Sur Wangfujing Dajie

Les brochettes de toute sortes sont particulièrement répandues.

Ci-contre, des brochettes de fruits trempés dans le sucre d'orge. Très populaires.
La cuisine de rue
Près de Wangfujing Dajie

Ci-contre, des brochettes de petits scorpions vivants.

Bon, même les Chinois semblaient nombreux à ne pas trouver cela très appétissant...



La cuisine de rue
Près de Wangfujing Dajie
La cuisine de rue
Près de Wangfujing Dajie

De gauche à droite, pieuvres, grosses larves d'insectes, sauterelles et scorpions.
La cuisine de rue
Près de Wangfujing Dajie

Scorpions, hippocampes, étoiles de mer et un ou deux trucs non identifiés...
La cuisine de rue
Près de Wangfujing Dajie

Beaucoup de marrons.

La Place Tian'anmen


Cliquez sur la photo pour agrandir
Place Tian'anmen
La Cité interdite, la nuit

La place Tian'anmen est une immense place rectangulaire, d’environ 880 mètres du nord au sud, et 500 mètres de l’est à l’ouest; elle couvre une superficie de plus de 40 hectares.

L'entrée de la Cité Interdite occupe le côté nord de la Place.
Place Tian'anmen
Côté nord: porte de la Cité interdite

Au centre du fronton de l'entrée de la Cité interdite (La porte de la Paix céleste), un immense portrait de Mao Zedong.

C’est du balcon de cette porte, qui fait partie des murailles de la Cité impériale, que Mao Zedong a proclamé la République populaire de Chine, le 1er octobre 1949. 
Place Tian'anmen
Un des deux écrans géants devant le Grand Hall de l'Assemblée du Peuble
Place Tian'anmen
Côté sud: le Mausolée de Mao
Place Tian'anmen
Monument aux Héros du Peuple. À l'arrière plan, le Musée national de Chine

Au centre de la place, le Monument aux Héros du Peuple est un obélisque de 38 mètres de haut qui symbolise le triomphe du peuple communiste.

L
e monument est composé de 17 000 pièces de granite et de marbre.
Place Tian'anmen
Côté est: Musée national de Chine

En dehors de Chine, la place est surtout connue  pour avoir été le lieu principal des  manifestations de la place Tian'anmen en 1989. Les manifestants qui occupaient la place  - surtout des étudiants - demandaient des réformes politiques et démocratiques tout en dénonçant la corruption. 

Cliquez sur la photo pour agrandir
Place Tian'anmen
Côté ouest: le palais de l'Assemblée du peuple (l'Assemblée nationale), de nuit

Les manifestatitions se sont teminées dans un bain de sang. Avec  l'instauration de la loi martiale, l'arrivée de l'armée et des chars d'assault, le gouvernement a été responsable de la mort de plusieurs centaines de personnes.
Place Tian'anmen
Place Tian'anmen
Tour Sud

La Collline du Charbon et le parc et lac Beihai

La Colline du Charbon
Entrée

La olline du Charbon se situe tout juste derrière la Cité Interdite qu'elle domine de ses 108 mètres de haut.

C'est une colline créée  artificiellement avec les débris de construction de la Cité interdite au 15ième siècle.
La Colline du Charbon
Jardins

La colline est de fait un grans parc avec ses jardins pour agrémenter les promenades.



La Colline du Charbon
Vue sur les alentours, dont le parc et le ac Beihai

Au milieu du 18ième siècle, sous la dynastie des Qing, ont été bâtis cinq pavillons agencés de façon symétrique.

Au sommet, se trouve le pavillon de Wanchun qui renferme un grand Bouddha.
La Colline du Charbon
Vue sur les alentours, dont le Dagoba blanc du Parc Bahai
Parc et lac Beihai

Situé au nord-ouest de la Cité Interdite, le Parc Beihai (Lac du Nord), est un jardin traditionnel impérial. D'une superficie globale de 68 hectares, l'espace se compose d'un lac  qui occupe 39 hectares et d'une colline oéu se retrouve le Dagoba blanc.

Cliquez sur la photo pour agrandir
Parc et lac Beihai

Le parc est un lieu de promenade fort apprécié des habitants de Beijing.
Parc et lac Beihai
Parc et lac Beihai
Parc et lac Beihai
Parc et lac Beihai
Pont de marbre blanc
Parc et lac Beihai
Parc et lac Beihai
Parc et lac Beihai
Montée vers le Dagoba blanc

Ce stupa blanc est le plus connu de Beijing avec ses quelques 40 mètres de hauteur. Il est construit sur une île au centre du lac Beihai.

Sa construction remonte au 17ième siècle.
Parc et lac Beihai

Cliquez sur la photo pour agrandir
Parc et lac Beihai
Au pied du Dagoba blanc
Parc et lac Beihai
Vue sur la Colline du Charbon (à partir du Dagoba blanc)

Au loin, des édifices en hauteur du Beijing moderne.
Parc et lac Beihai
Parc et lac Beihai
Pont sinueux
Parc et lac Beihai
À la sortie du parc Beihai, vers la Cité interdite

Les quartiers centraux

Au fond, la Porte Qianmen

Il s'agit d'une porte de l'ancienne muraille de 
Pékin, entre la ville tartare (la ville intérieure) et la ville chinoise (la ville extérieure).

Elle se situe actuellement au sud de la 
place Tian'anmen. Elle est l'une des seules à n'avoir pas été détruite dans les années 1950.
La Porte Qianmen

Construit en 1419, l'essentiel du bâtiment a subsisté, bien qu'ayant à diverses reprises été modifié. La porte actuelle date de 1914,

Haute de 42 mètres, cette porte est, depuis sa constructionn, la plus haute de Beijing.

Cliquez sur la photo pour agrandir
Près de la Porte Qianmen, vers le sud , sur Quanmen Dajie

C'est une des plus anciennes rues commerciales de la ville.

Complètement rénovée depuis peu, la rue Quanmen est dorénavant piétonne  et est devenue un grans axes touristiques de la ville.
Wangfujing Dajie

Probablement la plus connue et la plus fréquentée des grandes rues commerciales de la ville. Elle est fermée à la circulation automobile sur sa plus grande partie.

On y retrouve les grandes marques de luxe du monde.

La rue serait fréquentée par une centaine de milions de personnes chaque année..
Wangfujing Dajie

Cliquez sur la photo pour agrandir
Près de Wangfuging Dajie

Cliquez sur la photo pour agrandir
Centre national des Arts du Spectacle

Communément appelé ''l'Oeuf''.

Le bâtiment ultra moderne consiste en un dôme de titane et de verre en forme d’ellipse, évoquant le motif traditionnel du yin et du yang, et entouré d’un lac artificiel. Il a été inauguré en 2007.
Centre national des Arts du Spectacle

L'édifice
comprend  une salle d’opéra de 2 416 places, une salle de concert de 2 017 places et un théâtre de 1 040 places.

Le quartier olympique

Le quartier olympique
Le stade olympique

Surnommée le ''Nid d'oiseau'' le stade olympyque a été l'hôte des Jeux olympiques de 2008.

Cliquez sur la photo pour agrandir
Le quartier olympique
Le stade olympique

Le stade offrait une capacité d'accueil de 91 000 places pendant les Jeux. Après, le volume a été réduit à 80 000 places et le nid d'oiseau est utilisé pour les compétitions sportives et évènements culturels nationaux et internationaux.
Le quartier olympique
Le stade olympique

Le stade est en béton recouvert d'acier. Seule la structure extérieure est en acier.

Le stade est devenu un des  bâtiment emblématique de la Chine.
Le quartier olympique
Le stade olympique
Le quartier olympique
Le stade olympique
Le quartier olympique
La Tour olympique

La tour Linglong a abrité les studios de TV durant les Jeux olympiques
Le quartier olympique
La Tour olympique
Le quartier olympique
Vue sur l'intérieur du stade
Le quartier olympique
La flamme olympique
Le quartier olympique
Liste des médaillés et flamme olympique sur fond de ville moderne
Le quartier olympique
L'esplanade
Le quartier olympique
L'esplanade
Le quartier olympique
Centre aquatique
Le quartier olympique

Un des bâtiments modernes, tout juste derrière la piscine olympique.

Autres quartiers de Beijing


Cliquez sur la photo pour agrandir
Rue Dashilar

Une autre vieille rue commerçante de Beijing
Rue commerciale
Resto - marmites mongoles
Qianmen Dajie
Vue vers le nord de la ville
En bordure ouest de la Cité interdite
En bordure ouest de la Cité interdite
À l'heure de la sortie de l'école
En bordure ouest de la Cité interdite
Gare de l'Ouest de Pékin

Une des trois grandes gares ferroviaires de la ville et la plus fréquentée.

Visages de Beijing

Visages de Beijing
Cours de danse traditionnelle
Visages de Beijing
Pose devant un arbre en fleurs
Visages de Beijing
Visages de Beijing
Visages de Beijing
Visages de Beijing
Vente de brochettes de fruit à moto

Cliquez sur la photo pour agrandir
Visages de Beijing
Visages de Beijing
Visages de Beijing


Visages de Beijing

Retour en haut de page
Retour à la page d'accueil    /    Qui sommes-nous     /     Nous contacter