Accueil       Préparatifs       Destinations      Itinéraires       Photos       Plan du site
Monument Valley, USA
Taj Mahal, Agra, Inde
La dame au café, Sumatra, Indonésie
Glacier Perito Moreno, Argentine
Grande torii, Kyoto, Japon
Oiseau du Brésil
VOYAGE PLUS.NET : tout sur l'art de voyager

Menu


Réserver ou pas

Quelques notions de base
- Les vrais besoins
- Les apparences
- Le classement
- Le choix
- En pays en voie de développement
- Les hôtels familiaux
- Les types d'hôtels
- Le confort
- La situation géographique
- Savoir négocier


Trouver un hébergement
- Internet
  .  hôtels
  .  auberge de jeunesse
  .  «bed and breakfast»
 -  appartements 
  .  échange de maison
  .  terrains de camping
  .  couchsurfing
- Les guides de voyages
- Les bureaux d'information touristiques
- Le logement chez l'habitant
- Les émissaires
- Les environs des gares
- Les chauffeurs de taxi



AUSSI



-Choisir sa destination
-Établir un itinéraire
-Le budget
-Les formalités
-Les bagages
-Les transports
-La restauration
-La santé
-La sécurité
-Le quotidien en voyage
-La communication




-Le goût du voyage
-Pourquoi voyager
-Le choc culturel
-La méfiance positive











POUR RÉSERVER :

-   billets d'avion

-   séjours
-   hôtels
-   voitures




Suivez-nous sur


L'hébergement en voyage
Réserver ou pas?

Certains voyageurs se sentent démunis comme des sans-abri de ne jamais savoir le matin où ils vont dormir le soir. Pire encore, d'autres ne partiront jamais sans avoir la confirmation de toutes leurs réservations d'hôtels pour tous les soirs de leur voyage. Inutile de tant s'en faire: avec un minimum de prévoyance, le problème du logement est facile à résoudre.

Jusqu'à tout récemment, nous tenions le discours à l'effet que, sauf exception, il était inutile de réserver ses hôtels - ou tout autre forme d'hébergement - à l'avance. L'expérience sur le terrain, ces dernières années, nous amène à être beaucoup plus nuancés. La poussée de l'Internet change considérablement la donne.


Auparavant, on pouvait dire que si un endroit était 
populaire, il était généralement bien pourvu en services,  et si le lieu était reculé, il était normalement peu fréquenté par les touristes. Dans les deux cas, il était toujours possible de dénicher un petit coin pour dormir.

Mais il y a quelques années, lors d'un voyage en Amérique centrale, nous nous sommes aperçus que les jeunes gens que nous croisions au petit déjeuner le matin, pianotant sur leur portable, étaient fréquemment en train de réserver leur chambre pour leur prochaine destination, la même que la nôtre. Les hôtels recommandés par les guides étant souvent en nombre limité, quand nous arrivions nous aussi en fin de journée, sans réservation, il était un peu plus difficile de dénicher une chambre.

Depuis, nous voyageons nous aussi avec notre mini ordinateur portable (ou l'équivalent). Généralement, nous réservons un peu à l'avance la chambre de notre prochaine destination. Pas trop à l'avance tout de même 
- normalement la veille ou l'avant-veille - pour conserver l'indispensable souplesse de notre itinéraire. 

Cela est d'autant plus facile que :

-    presque partout, les lieux d"hébergement ont une connexion WiFi (on peut donc choisir son hébergement en fonction de la présence de cette connexion)
;

-    grâce à Internet, ce n'est plus vrai qu'on ne peut réserver à l'avance que dans les hôtels les plus chers. Mais il faut quand même, la plupart du temps, être détenteur d'une carte de crédit et ne pas craindre d'effectuer des transactions par Internet.


-    il n'est plus nécessaire de se limiter aux suggestions des guides de voyage. Les sites Internet de réservation d'hôtels, d'appartements et de tout autre type d'hébergement se sont multipliés. Ils sont aussi mieux organisés, plus conviviaux et couvrent un éventail de plus en plus large de choix d'hébergement, même dans les endroits les plus reculés.

Ceci dit, restons nuancés. Il est encore parfaitement possible de voyager sans aucune réservation à l'avance. Il faut juste être conscient que ça peut être parfois un peu plus difficile qu'auparavant. On ne conseille pas nécessairement de voyager avec son ordinateur portable, sa tablette et/ou téléphone intelleigent.  Mais notre expérience des dernières années nous montre que cela peut être un plus. À vous de décider!

Quoiqu'il en soit, que vous soyez ou non adeptes de la réservation à l'avance, il y a quand même des situations où la réservation s'impose :
  • quand on débarque dans un nouveau pays, souvent tard le soir et après s’être farci un long vol, on n’a pas toujours envie de partir à la recherche d’un hôtel;
  • dans certains pays, comme le Japon, ou dans certaines destinations précises, comme Ushuaia en Terre de Feu, ou encore en haute saison dans certains lieux de villégiature, il peut être plus difficile de trouver un lieu d’hébergement sans avoir réservé à l’avance; les guides de voyage le mentionnent quand c’est le cas;
  • les jours de congés statutaires, de fêtes chômées ou en période de pointe, il vaut mieux prévoir l'achalandage aux endroits très touristiques.
Enseigne d'un hôtel

Hotel à Luang Prabang au Laos
Quand il n'est pas facile de se trouver un hôtel, il peut arriver qu'on soit contraint de renoncer à ses exigences habituelles pour un soir ou deux, ou encore qu'on soit obligé de s'éloigner un peu du point de chute prévu, ou enfin qu'on doive payer plus cher qu'on ne s'y attendait, les hôtels les plus chers étant à peu près toujours les derniers à se remplir, partout.

L’expérience démontre que ces trois hypothèses sont le pire qui puisse arriver.


Quelques notions de base


Les vrais besoins


Il faut bien se rappeler que, quand on se déplace, la chambre d'hôtel n'a d'autres fonctions que celles de fournir un lit propre pour dormir et un coin convenable pour faire sa toilette. À moins de s'y installer pour un bon moment, on peut se permettre de faire certaines concessions à ses critères familiers d'élégance et de bon goût. Même si on a de l'argent à jeter par les fenêtres, dépenser chaque fois de grosses sommes pour une chambre d'hôtel luxueuse est un mauvais placement. Ce qui ne veut pas dire qu'on ne peut pas s'offrir une petite gâterie de temps à autre, mais ce n'est absolument pas nécessaire pour voyager de façon agréable et confortable. L'intérêt du voyage, c'est dehors qu'il se trouve.

Les apparences

Il ne faut jamais se fier aux apparences pour le choix d'un hôtel. Parfois, des façades peu engageantes recèlent de vrais trésors. Le contraire peut aussi arriver: l'hôtelier a soigné son image publique et négligé les appartements privés.

À moins d’avoir affaire à une chaîne d’hôtels connue ou de se trouver un hôtel de haute gamme, on devrait toujours demander à voir la chambre avant de s'enregistrer. Plusieurs établissements vont d'eux-mêmes pousser la complaisance jusqu'à vous montrer quelques chambres et vous laisser choisir votre préférée. Si on n'est pas satisfait, on va voir ailleurs.

Le classement

Le classement des hôtels par nombre d'étoiles, selon des normes gouvernementales fixes et des prix standardisés, est très répandu sauf en Amérique du Nord. C'est un système carrément génial qui simplifie considérablement la recherche d'un hôtel. On apprend vite à trouver le type d'hôtel qui nous convient le mieux. Dans beaucoup de pays, la liste des chambres et les prix demandés sont même affichés à la porte. C'est très pratique.

Le choix

Un peu partout dans le monde, on offre une  grande variété de services et des gammes de prix étendues pour le choix d'un hôtel. On peut donc s’héberger de façon économique et confortable à peu près partout (quoique de moins en moins facilement en occident et dans certains autres coins du monde). 

Attention: dans beaucoup de destinations, le prix d'une chambre est calculé en fonction du nombre de clients qui l'occupent. Une chambre pour deux personnes peut coûter jusqu'à deux fois plus cher qu'une chambre pour une seule, une chambre pour trois, trois fois plus cher, et ainsi de suite.


Il existe à travers le monde au réseau d’auberges de jeunesse très bien organisé qui constitue une option intéressante pour plusieurs voyageurs.

Une solution de rechange intéressante dans certains pays, comme l'Afrique du Sud où la formule est très répandue, la location d'appartements ou de maisons mis à la disposition des touristes par des particuliers. C'est à la fois plus confortable qu'une chambre d'hôtel, souvent moins cher, et on peut y préparer sa bouffe. La formule s'est très largement répandue avec l'arrivée des Airbnb de ce monde.
L’échange de maison ou d’appartement constitue une façon de plus en plus répandue de voyager à petit prix. De nombreux sites web (souvent payants) proposent ce service. Vous inscrivez votre maison avec ses caractéristiques, vos contraintes, vos disponibilités et vos préférences pour le lieu de l’échange. Où encore vous contactez une personne inscrite dont la maison, le lieu et les dates de disponibilité correspondent aux vôtres. L’entente se fait alors entre les deux parties. L’échange de voiture est souvent compris dans l’accord.

Évidemment cette formule confine les déplacements autour de son point de chute et elle reste encore surtout répandue en occident.

Le voyage en camping peut diminuer considérablement les frais de séjour de certaines destinations chères, comme la majorité des pays européens ou l’Amérique du nord. A condition, bien sûr, de ne pas détester le camping!

Si on a à prendre l’avion, on charge tout son équipement dans un grand sac de sport et on s'arrange pour prendre possession de sa voiture à l'aéroport. De nombreux pays sont abondamment pourvus en terrains de camping de bonne qualité, à proximité des villes sinon carrément dans la ville, et généralement fort bien organisés. Quand on est bien préparé, voyager de cette façon, peut s'avérer une expérience très agréable.

L'avantage moral du camping, c'est qu'en dix minutes on se reconstitue un chez-soi. L'avantage financier, c'est qu'une nuit sous la tente coûte beaucoup moins cher qu'une nuit à l'hôtel.


Enfin, une formule originale, le couchsurfing. C'est un service d'hébergement de personnes en ligne, gratuit, sans publicité, qui offre aussi de l’aide pendant les voyages.

En gros, on offre un lit aux voyageurs de passage et lorsque l'on décide soi-même de partir, on profite d'un lit chez d'autres voyageurs inscrits dans le pays visité. De nombreuses variantes existent.



Parenthèse

La Grande-Bretagne en camping

La Grande-Bretagne nous faisait de l'œil depuis un certain temps déjà. Un seul obstacle nous retenait: le coût élevé du logement. Il faut savoir que le Bed and Breakfast est une formule hôtelière qui veut rarement dire «logement économique chez l'habitant». L'arrivée dans le commerce de grandes tentes légères et compactes nous a ouvert des horizons. Je n'ai jamais pu me faire à l'idée de ramper pour me glisser dans un abri individuel grand comme un mouchoir de poche. Je tiens à mon confort!

Par un beau mois de juillet, nous avons donc visité la Grande-Bretagne - Angleterre, pays de Galles, Écosse - en camping. Contrairement à la croyance populaire, il a fait beau tout le temps. Les îles britanniques étaient souvent plus brumeuses que pluvieuses. À l'aide du guide de camping RAC, nous avons déniché de vrais petits bijoux de terrains magnifiquement équipés: séchoirs à cheveux, fers à repasser, salon de télé, salle de lavage, éviers pour la vaisselle, sites gazonnés. Certains ressemblaient même à de véritables jardins botaniques. La plupart du temps, nous campions chez un fermier qui avait réservé un de ses champs aux voyageurs de passage.


Camping...

Les seules choses qui manquent partout, pour les non-européens que nous sommes, ce sont les tables. Nous avions donc trimballé avec nous une petite table pliante, avec ses quatre sièges incorporés, qui se ferme comme une valise. Et nous avions tout ce qu'il faut pour faire notre cuisine. Quand on se lassait des fish and chips, on allait faire une virée au supermarché du coin et on se cuisinait une petite bouffe à notre goût, accompagnée d'une bonne bouteille de vin! (G.L)
En pays en voie de développement

En dehors des pays industrialisés, il est possible à peu près partout, même dans les endroits les plus inattendus, de trouver une chambre avec salle de bains privée. Pour moins cher que le prix d'un camping en Europe ou aux États-Unis, on peut souvent se payer des hôtels ravissants et merveilleusement confortables avec la connexion wi-fi inclue.

Les hôtels familiaux

Chaque fois que c'est possible, il est recommandé de choisir les petits hôtels tenus par une famille. Le service y est plus personnel et plus chaleureux. Ces hôtels sont aussi confortables, moins chers, plus sympathiques et généralement plus propres que les établissements sous gérance. Et comme les petits hôtels sont souvent mieux situés que les grands par rapport aux centres-villes, les fréquenter facilite les programmes de visite et permettent plus facilement de s'y offrir un vrai bain de culture.

Les types d'hôtels

L'architecture et l'apparence des hôtels varient selon la position géographique, le climat et la culture du pays visité. Entre la case de bambou et la suite de palace, entre la petite pension sympathique et le motel nord-américain, la chambre d’hôtel se décline dans une grande variété de formes et de couleurs. Sortir de sa zone de confort est souvent très agréable.

Le confort

La qualité du chauffage ou de la climatisation ainsi que la régularité de la distribution d'eau chaude sont très inégales, même dans les meilleurs hôtels. Il faut réaliser que l'électricité et l'eau potable à volonté sont des luxes réservés aux pays industrialisés. Dans les pays andins, par exemple, les systèmes d'aqueduc cessent de fonctionner lorsqu’il pleut. Seuls les hôtels équipés de réservoirs sur le toit sont en mesure de fournir de l'eau à leurs clients pour les urgences. Que ces hôtels soient chers ou non n'y change rien.

Il arrive souvent que le client lui-même ait à contrôler sa production d'eau chaude. Le processus est assez simple quoique pas toujours sans danger! Les normes de sécurité que l’on connaît  dans les pays occidentaux sont plutôt exceptionnelles sur notre planète. En pays tropical toutefois, si on n’est pas trop capricieux, on peut se passer de l'eau chaude.

Il faut savoir que le choix d’une chambre climatisée, dans de nombreux pays en voie de développement, peut faire augmenter de façon conséquente la facture d’hôtel. Un bon ventilateur, de plafond de préférence, peut souvent s’avérer suffisant.
La situation géographique

Il est toujours plus pratique et plus agréable de se loger au cœur des centres-villes. Ce sont donc les endroits les plus convoités. Cependant, un léger décalage de quelques coins de rue peut représenter une différence appréciable de prix, pour deux chambres d'hôtel équivalentes. Pour ceux que marcher un peu n'effraie pas, l'économie mérite d'être considérée. Il arrive même que l'on puisse s'offrir quelques taxis pour la différence de prix.

Savoir négocier

Dans la plupart des hôtels dans le monde, surtout dans les petits établissements, il est possible de négocier le prix de la chambre, surtout en dehors des périodes d’achalandage. En général, plus votre séjour est long, plus forte est votre capacité de faire baisser les prix.

La règle d’or est qu’il vaut toujours mieux essayer de négocier. Le pire qu’il puisse arriver, c’est que ça ne fonctionne pas. Mais ça fonctionne très souvent.

Village le long du Mékong au Laos

Scène de vie de marché, Luang Prabang, Laos


Trouver un hébergement


Internet


De nombreux sites permettent la recherche d’un lieu d’hébergement dans un endroit donné. Internet est donc un outil intéressant,  particulièrement quand on désire faire des réservations à l’avance. On peut aussi souvent y trouver la description d’un hôtel que l’on a déjà repéré, et les réservations se font facilement..

Il faut aussi savoir qu'il existe maintenant un grand nombre de sites web spécialisés dans la recherche d'hébergements, même dans les endroits les plus reculés. Et, de plus en plus, on y retrouve toute la gammme des prix et non plus seulement les plus élevés. En voici quelque-uns:

Pour trouver un hôtel :
trivago (comparateur d'hôtels et autres)
booking.com
agoda
hotelguide
expedia

travellerspoint


Pour trouver une auberge de jeunesse :

Pour trouver un «bed and breakfast» :
Pour trouver un appartement «self-catering» :

Pour l’échange de maison :


Pour trouver un terrain de camping :
campingo (monde)
outcamp (Europe et Amérique du nord)
ecamp (monde) (en allemand avec traduction)
suncamp holidays (Europe)

Pour essayer le couchsurfing ou des formules semblables :
    et ... pour dormir à l'aéroport: sleeping airports


Les sites web d'évaluation et de partage d'information

Certains sites web permettent de donner son avis et d'obtenir l'avis des internautes sur les hôtels et autres types d'hébergement dans divers pays.  Le plus connu reste Tripadvisor .

De nombreux sites de réservations d'hôtels incluent aussi une évaluation accompagnée des commentaires des clients pour chacun des établissements. Cela donne un outil de plus pour faire son choix.
Les guides de voyage

Les guides de voyage sont encore un bon moyen de trouver une bonne chambre d'hôtel. Des spécialistes du voyage ont identifié pour leurs lecteurs les meilleurs rapports qualité/prix, les endroits sûrs et bien tenus, les chambres aptes à satisfaire les besoins de base et les endroits à éviter. On découvre vite quelle catégorie de descriptions correspond le mieux à nos exigences et à nos moyens. Avant d'arriver à destination, on peut localiser les hôtels sur le plan de la ville et choisir un coin où sont concentrés quelques établissements. Si le premier hôtel est plein ou ne nous convient pas, on a toujours le loisir d'aller à pied examiner les suivants.

On peut aussi repérer l'hôtel choisi dans son guide de voyage et effectuer sa réservation en ligne.

Cependant, les guides ne sont pas  exhaustifs. Ce n'est pas parce qu'un hôtel ne figure pas dans leur liste qu'il s'agit d'un mauvais choix. Ils ne sont pas non plus toujours à jour. Dans certains pays aux économies à rebondissements, les établissements hôteliers ouvrent et ferment à une cadence accélérée qui rendent difficiles les mises à jour. Et malgré les évaluations parfois subjectives des guides de voyages, on doit généralement s'y fier quand ils mentionnent les hôtels à éviter.

Statue de Boudha, Sakhothai, Thailande

Les bureaux d'information touristique

Les bureaux d'information touristique peuvent souvent réserver des chambres d'hôtel. Cependant, les hôtels inscrits dans leurs listes appartiennent généralement aux catégories supérieures. On peut quand même vérifier les prix. Il se peut que quelques-uns soient tout à fait abordables surtout que certains bureaux mettent également le touriste qui le désire en contact avec l'habitant qui loue des chambres.

Les bureaux d'information touristique ne sont pas tous de qualité égale. Certains sont même d'une incompétence crasse. Pourtant, face à un quelconque problème, on ne risque rien à consulter des gens dont c'est officiellement le métier d'informer les voyageurs étrangers. S'ils sont un tant soit peu débrouillards ou serviables, ils vont faire pour aider le client dont la demande est raisonnable. Mais attention aux horaires: ces bureaux ne sont pas ouverts vingt-quatre heures sur vingt-quatre!

Le logement chez l'habitant

Même si le service de logement chez l'habitant n'est pas offert officiellement, il arrive que des gens qui ont des chambres à louer chez eux attendent les voyageurs qui débarquent  pour les proposer. Il ne faut pas oublier de négocier. Une clientèle captive constitue toujours une belle cible pour les opportunistes. On doit donc comparer les services offerts et les prix demandés avec ceux que l'on aurait payés pour une chambre d'hôtel.  Dans certains pays, comme à Cuba, c'est de loin la meilleure formule, en dehors des «tout-compris», parce que la moins coûteuse et la plus susceptible de laisser votre argent dans les mains de la population locale.
 Là encore, en cherchant un peu, il est souvent possible de dénicher un logement par Internet.

Les émissaires

Il est fréquent que les propriétaires des petits hôtels ou des particuliers envoient des représentants sur les quais d'arrivée des transports en commun, trains, cars ou bateaux. Même si on est intéressé, on ne doit jamais accepter de se laisser bousculer. Il faut toujours prendre le temps de s'informer sérieusement avant de suivre quelqu'un: qu'est-ce qu'on offre, où ça se trouve, combien ça coûte. On peut faire de bonnes affaires de cette façon. Dans certains cas, comme dans les îles grecques, c'est même le meilleur moyen de trouver un hôtel à prix raisonnable. Mais à moins d'être très fatigué ou vraiment très mal pris, rien n'oblige le voyageur à accepter une chambre dont il ne veut pas après l'avoir vue. C'est celui qui paye qui décide!

Les environs des gares

Dans les villes desservies par un service ferroviaire, les environs de la gare offrent généralement un bon choix d'hôtels. C'est à peu près la même chose autour des gares d'autocars.

Les chauffeurs de taxi

En cas de difficulté, les chauffeurs de taxi peuvent faire d'excellentes personnes- ressources. Sur la promesse d'un bon pourboire, tout chauffeur va  volontiers s'efforcer de régler un problème d'hôtel. Il sera d'autant plus enclin à rendre service qu'il se peut très bien que l'hôtel lui verse une commission sur le prix de la chambre.

Retour en haut de page

Retour à la page d'accueil    /    Qui sommes-nous     /     Nous contacter