Accueil       Préparatifs       Destinations      Itinéraires       Photos       Plan du site
Monument Valley, USA
Taj Mahal, Agra, Inde
La dame au café, Sumatra, Indonésie
Glacier Perito Moreno, Argentine
Grande torii, Kyoto, Japon
Oiseau du Brésil
VOYAGE PLUS.NET : tout sur l'art de voyager

Autres destinations




 L'Équateur en photos





AUSSI



-Établir un itinéraire
-Le budget
-Les formalités
-Les bagages
-Les transports
-L’hébergement
-La restauration
-La santé
-La sécurité
-Le quotidien en voyage
-La communication




-Le goût du voyage
-Pourquoi voyager
-Le choc culturel
-La méfiance positive










Infos pratiques
Équateur

La météo
Fiche santé-voyage
Convertisseur de monnaie
Besoin d'un visa?
-  Autres
Le décalage horaire
Les prises électriques


Pour réserver billets d'avion, séjours, hôtels, voitures :
vols pas cher


Suivez-nous sur


















































Retour en haut de page





















































































































































































Retour en haut de page





































































































































































































Retour en haut de page






















































































































































































































































































































Retour en haut de page





























































































































































































































































































































































Retour en haut de page
































































































































































































































































Retour en haut de page

L'Équateur


Agrandir le plan
Drapeau de l'Équateur


Nom officiel:
République d'Équateur
Population: 16 080 560 habitants (est. 2016) (rang dans le monde: 66)

Superficie: 283 560 km. car.
Système politique: république
Capitale: Quito
Monnaie: dollar US
PIB (per capita): 11 000$ US (est. 2016)
Langues: espagnol (langue officielle) 93%, quechua 4,1%, autres langues améridiennes 0,7%, langues étrangères 2,2% (est 2010)
Religions: catholiques romains 74%, évangélistes 10.5%, témoins de jéhovah 1,2%, autres 6,4%, athées 7,9%, agnostiques 0,1% (est.2012)


Impressions d'Équateur

L’Équateur est un pays vert. À l’ouest, au bord du Pacifique, une longue côte s’étire de la Colombie, au nord, jusqu’au Pérou, au sud. À l’est, une jungle exubérante donne accès à la forêt amazonienne. Et entre les deux se dresse la région centrale des Andes, un pays de montagnes et de volcans, où vit 60% de la population, en bonne partie parce qu’il y fait beaucoup moins chaud. L’Équateur est donc un pays de mer, de forêts et de montagnes fait sur mesure pour les amateurs de grand air et de trekking.

L'Équateur, c'est également un mélange de cultures étonnant. Grosso modo, quatre groupes ethniques le composent: les Indiens (40 % de la population), les Métis (40 %), les Créoles/Blancs (10 %) et les Noirs (8 %) que l'on appelle Afro-Équatoriens. Cette diversité unique et riche colore tous les aspects de la vie équatorienne.

L'Équateur, ce sont aussi des villes magnifiques. Quito, la capitale, se divise en deux: un vieux quartier où sont admirablement conservés les vestiges architecturaux de l'époque coloniale et un autre, plus moderne, davantage axé sur les affaires et le progrès. Otavalo, mignonne petite ville au nord de Quito, est reconnue est quant à elle pour ses marchés, dont un incomparable marché d'artisanat andin. 

Quito

Voir nos suggestions d'itinéraires et
nos photos exclusives du pays
Cuenca, sans doute la plus belle ville du pays,  a vu son centre historique classé au patrimoine mondial de l'UNESCO. Cette ville culturelle, bâtie sur des fondations incas, a fêté en 2007 son 450ième anniversaire. Guayaquil, au bord du Pacifique, est le port le plus important d’Équateur, une ville active qui a son charme et qu’on aurait tort de ne pas inclure à son itinéraire.

L'Équateur  est l’un des plus beaux pays d'Amérique du sud et l’un des plus diversifiés. Le coût de la vie y est parmi les moins chers du continent et il est relativement facile d’y voyager. De là, on peut facilement accéder au Pérou voisin. Et, si vous en avez les moyens, vous pouvez aussi accéder aux Îles Galapagos, à 1000 kilomètres du continent.

Liens utiles

  • Cartes du pays:
University of Texas Libraries: site très complet pour des cartes variées d'un pays et de ses composantes.
  • Données socio-économiques:
CIA World Factbook: une mine de données, tenues à jour, concernant l'histoire, la géographie, la population, l'organisation administrative et politique, l'économie, les communications, les transports, etc. (en anglais). Les données publiées plus haut proviennent de ce site.
L'aménagement linguistique dans le monde: un tour d'horizon complet de la situation linguistique en Équateur, le tout mis en contexte.
Organisation mondiale de la santé (OMS): le point sur les questions de santé en Équateur.
Perspective Monde - Équateur: outil pédagogique des grandes tendances mondiales depuis 1945, développé par l'Université de Sherbrooke.

Cuenca - Plaza de San Sebastian
  • Renseignements pratiques:  (incluant les îles Galapagos)
Lonely Planet (version en français). Voir aussi la section sur Quito.
Lonely Planet (version en anglais)
Le Routard
Wikitravel: la version «voyage» de Wikipédia. (voir aussi la version en anglais, plus complète).
World66.com: un guide de voyage web fait par les voyageurs sur le même principe que Wikitravel.
Ecuador.travel: site officiel du ministère du Tourisme équatorien; assez complet, en espagnol et en anglais.
e-Équateur.com: portail  francophone portant sur de nombreux aspects du pays.
Exploring Ecuador: portail touristique en anglais.
Guide Quito: tout pour visiter la capitale, en anglais.
Galapagos.org: site de la Fondation Charles Darwin consacré à la conservation des îles Galapagos; en anglais.

Ambassade de l'Équateur en France
Ambassade de l'Équateur au Canada


Quito - Colline de la Vierge du Panecillo
  • Conseils aux voyageurs:
Conseils des ministères des Affaires étrangères des gouvernements (en matière de sécurité, de santé, d'exigences d'entrée, etc.).

BelgiqueCanadaFranceSuisseRoyaume-UniUSA
  • Culture:
Wikipédia: plusieurs volets de la culture équatorienne abordés.
Musique des andes: accès en ligne à un vaste choix de musiques des andes.

  • Carnets de voyage:
Uniterre: la porte d'entrée de quelque 130 carnets de voyage concernant l'Équateur.
  • Forums de discussion:
Un excellent outil pour préparer son voyage, s'informer, poser des questions, partager ses connaissances et expériences, etc.

voyage forum: un forum très fréquenté, en français; près d'un million de membres. Très complet.
le routard: un autre forum incontournable. Excellent. (aussi, forum sur les Galagagos)
lonely planet (version en anglais): un des meilleurs forums du net, si vous vous débrouillez en anglais.
lonely planet (version en français): loin d'être aussi complet que la version en anglais mais utile.
tripadvisor (en anglais): excellent forum, très fréquenté.
tripadvisor (en français): pas aussi animé que la version en anglais.

  • Hébergement:
Pour trouver et - si désiré - réserver un appartement, une chambre d'hôtel ou une autre forme d'hébergement:
Note: tous les sites qui suivent ont une vocation mondiale mais ne couvrent pas tous nécessairement la destination recherchée.

trivago.fr (comparateur hôtels et autres)
booking.com (hôtels et autres)
agoda (hôtels)

hihostels.com (auberges de jeunesse)

hotelbookers.com (auberges de jeunesse)
hostel.com (auberges de jeunesse)

airbnb (appartements)
only-apartements (appartements)
owners direct (appartements)

couchsurfing (hospitalité entre membres)

Otavalo - Le marché des ponchos
  • Autres liens:
Wikipédia: un tour d'horizon assez complet des diverses facettes du pays.
Ecuador.com News: l'actualité vue de l'Équateur, en anglais.
El Telégrafo: l'actualité vue de l'Équateur, en espagnol.
El Comercio: idem.


L'Équateur en photos

Cette section compte 75 photos dont une sélection de 10 de nos meilleures photos en grand format (cliquables) :

Quito (13)
Misahuali, vers Banos, Banos (13)


Une sélection de nos meilleures photos
(cliquez sur la photo pour agrandir)

Quito
Misahualli Banos Environs de Banos Ambato
Cuenca
Cuenca Guayaquil Entre Guayaquil et Quito Otavalo


Quito


Cliquez sur la photo pour agrandir
Quito
Vue générale de la ville à partir de la colline de la Vierge du Panecillo.

Avec un peu plus de 2 millions d'habitants, l'agglomération urbaine de Quito est la seconde ville en importance après Guayaquil. Elle doit son nom aux tribus Quitus.  Quito veut dire «centre du monde».
Quito
Vue générale de la ville à partir de la colline de la Vierge du Panecillo

Le centre-ville historique de la capitale remonte à l'époque coloniale et est admirablement conservé.

La ville est sise au pied du volcan Pichincha.
Quito
Colline de la Vierge du Panecillo (La Virgen del Panecillo)

Quito est classée au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1978 :

«Fondée au XVIe siècle sur les ruines d'une cité inca à 2 850 m d'altitude, la capitale de l'Équateur possède toujours, malgré le tremblement de terre de 1917, le centre historique le mieux préservé et le moins modifié d'Amérique latine. Les monastères San Francisco et Santo Domingo, l'église et le collège jésuite de La Compañía, avec leurs riches décorations intérieures, sont des exemples parfaits de l'«école baroque de Quito», mélange d'art espagnol, italien, mauresque, flamand et indien.»


Quito
Plaza Santo Domingo

C'est la principale place du centre historique de Quito. 


Quito
Calle (rue) de la Ronda

On dit que c'est la rue la mieux préservée du Quito historique.
Quito
Plaza de la Independencia - palais présidentiel

Le palais du président est aussi connu sous le nom de Palacio de Gobierno.
Quito
Plaza de la Independencia - cathédrale

Sur la même place que le palais présidentiel, la cathédrale fait aussi partie du patrimoine historique de la ville.
Quito
Avenida Amazonas

Rue principale du Quito moderne, avec ses nombreuses boutiques, hôtels et restaurants.
Quito
Avenida Patria, dans la partie moderne de la ville
Quito
Partie moderne de la ville
Quito
Calle Veintimila

La rue est bordée de restos et de terrasses.
Quito
Avenida Cristobal Colon
Quito
Parque la Carolina


Misahualli, vers Banos, Banos


Cliquez sur la photo pour agrandir
Misahualli
Plaza

À 5 heures de route de Quito, sur le bord du Rio Napo, le village de Misahualli est la porte d'entrée équatorienne de la forêt amazonienne.  Plusieurs d'excursions dans la jungle peuvent s'organiser à partir de là.
Misahualli
Rio Napo

C'est en naviguant sur le Rio Napo que l'on s'enfonce dans la forêt amazonienne.
Misahualli
Rio Napo
Vers Banos
École John F. Kennedy entre Misahuali et Banos
Vers Banos
Entre Misahualli et Banos -
Les Andes équatoriennes.

Une bonne partie de l'Équateur est couverte par la cordillière des Andes, la plus longue chaîne de montagnes du monde avec ses 8 000 kilomètres de long. Elle court tout le long de la côte occidentale de l'Amérique du sud, du Venezuela jusqu'à l'extrême sud du Chili.
Banos
Parque Central

Banos, à 1 900 mètres d'altitude, est une
station thermale réputée située au sud-est de Quito.

Cette petite ville tranquille de seulement 20 000 habitants possède beaucoup de charme. Elle et se trouve aux confins de l'Amazonie et de la cordillière des Andes et, de ce fait, attire beaucoup de touristes.

Banos est coincée entre la rivière Pastaza et le volcan Tungurahua dont le cratère se situe à moins de 8 km. de la ville.



Banos
Basilica

Cliquez sur la photo pour agrandir
Banos
Calle Ambato
Banos
Piscina de la Virgen

Les sources thermales de la ville
Banos
Environs de Banos -  excursion le long du Rio Pastaza

À partir de Banos, il est possible de s'organiser des excurions le long du Rio Pastaza, dans les sentiers  qui mènent aux villages environnants.
Banos
Environs de Banos -  excursion le long du Rio Pastaza

Cliquez sur la photo pour agrandir
Banos
Environs de Banos - excursion le long du Rio Pastaza
Banos
Environs de Banos - excursion le long du Rio Pastaza


Ambato, Riobamba

Ambato
Parque Juan Montalvo - cathédrale

Encerclée de volcans, sur la route entre Quito et Cuenca, la ville de 300 000 habitants se dresse à 2 600 mètres d'altitude.

Ambato se trouve sur la «route des volcans»
une longue vallée bordée de deux chaînes de montagnes qui court, grosso modo, d'Otavalo au nord jusqu'à Cuenca au sud.

Cette route permet des vues spectaculaires sur les volcans et les plus hauts sommets équatoriens
.

Ambato
Autour du marché

Tous les lundis, les indiens des environs  descendent à Ambato pour vendre leurs produits (céréales, fruits, légumes, fleurs) sur les mercados.

La population passe alors facilement de 300 000 à 400 000 personnes.


Cliquez sur la photo pour agrandir
Ambato
Scène de rue près du marché
Ambato
Ambato
Le marché
Ambato
Le marché
Ambato
Quartier de Miraflores
Ambato
Quartier de Miraflores
Ambato
Quartier de Miraflores
Riobamba
Jeunes élèves dans le Parque Maldonado

Tout comme Ambato, Riobamba est entourée de magnifiques sommets avec, entre autres, le plus haut volcan de l'Équateur, le volcan Chimborazo, qui culmine à 6310 m. D'autres sommets se trouvent réunis dans le parc national Sangay, on l'on retrouve le volcan Sangay et le volcan Altar
.
Riobamba
Avenida 10 de Agosto

Comme de nombreuses villes du pays,  Riobamba  (2 700 mètres d'altitude), avec près d'un demi million
d'habitants, possède un charme indéniable. 


Cuenca


Cliquez sur la photo pour agrandir
Cuenca
Parque Calderon - nouvelle cathédrale

Troisième ville de l'Équateur ( 2 500 mètres d'altitude), Cuenca occupe une place à part à titre de capitale intellectuelle et culturelle du pays; elle accueille trois universités.

La ville à été f
ondée sur l'ancien site inca de Tomebamba.
Cuenca
Parque Calderon

Cuenca est une ville où on aime flâner, que ce soit autour de ses monuments historiques ou encore dans ses petites rues pavées bordées de maisons blanches aux toits de tuiles et agrémentées de balcons fleuris.

Cuenca
Église El Carmen de la Asuncion

Cuenca fait partie des sites classés au patrimoine mondial de l'UNESCO :

(...)La ville coloniale de l'intérieur, actuellement troisième ville du pays, a été fondée en 1557 selon les directives d'urbanisme rigoureuses établies trente ans auparavant par Charles Quint, roi d'Espagne. Elle suit le plan orthogonal officiel respecté depuis 400 ans. Centre agricole et administratif de la région, la ville est devenue un lieu de brassage pour les populations locales et immigrantes. L'architecture de Cuenca, qui date en grande partie du XVIIIe siècle, a été « modernisée» lors de la prospérité économique du XIXesiècle, lorsque la ville est devenue grande exportatrice de quinine, de chapeaux de paille et d'autres produits.»

Cuenca
Plazoleta del Carmen - marché aux fleurs
Cuenca
Mercado (marché) San Francisco
Cuenca
Plaza de San Sebastian
Cuenca
Rio Tomebamba
Cuenca
Vers la haute ville
Cuenca
Vers la haute ville
Cuenca
Église San Blas

Cliquez sur la photo pour agrandir
Cuenca
Église San Blas
Cuenca
Mercado de la Plaza Rotary
Cuenca
Mercado de la Plaza Rotary
Cuenca
Mercado de la Plaza Rotary
Cuenca
Calle General Torres; boutique


Vers Guayaquil, Guayaquil

Huaquillas
Ville frontière avec le Pérou

Au loin, en cherchant bien, les douanes.
Huaquillas
Ville frontière avec le Pérou; centre-ville

Cliquez sur la photo pour agrandir
Guayaquil
Rio Guayas - Malecon Simon Bolivar

Guayaquil, la métropole de 3 millions d'habitants, est le principal port et la capitale économique
du pays.

C'est une ville à la fois moderne et coloniale, avec d'importantes infrastructures 
portuaires.
Guayaquil
Malecon Simon Bolivar

Le nouveau Malecon 2000 (front de mer), longe le Rio Guayas et abrite des commerces, galeries, restaurants et musées. Ce lieu est devenu l'une des promenades préférées des habitants de la ville.

Guayaquil
Avenida 9 de Octubre
Guayaquil
Centre-ville
Guayaquil
Tour de l'horloge


Entre Guayaquil et Quito



Cliquez sur la photo pour agrandir
Entre Guayaquil et Quito

Ici pas de montagnes, sinon parfois très très loin à l'horizon; nous sommes  dans la plaine côtière entre la mer et la région andine, plus à l'est.

Entre Guayaquil et Quito
Entre Guayaquil et Quito
Entre Guayaquil et Quito
Entre Guayaquil et Quito
Entre Guayaquil et Quito
Entre Guayaquil et Quito
Bananeraie

Il ne faut pas oublier que l'Équateur est le premier exportateur mondial de bananes.

Entre la mer et la région andine, on traverse des kilomètres et des kilomètres de plantations de bananiers.
Entre Guayaquil et Quito
Entre Guayaquil et Quito

Mais on finit toujours par rejoindre les Andes et ses innombrables volcans.


Otavalo


Otavalo
Le volcan Cotacachi

À  deux heures de route au nord de Quito, Otavalo est surtout connu pour ses remarquables marchés.

La ville est située au pied du volcan Cotacachi ci-contre.
Otavalo
Vers le marché aux bestiaux

Le samedi matin, les habitants se rendent dès le lever du soleil au fameux marché aux bestiaux.

Cliquez sur la photo pour agrandir
Otavalo
Le marché aux bestiaux

Le marché aux bestiaux d'Otavalo, certainement l'un des plus intéressants marchés d'Amérique du Sud, se déroule à proximité de la Plaza des Ponchos.
Otavalo
Le marché aux bestiaux

Dès le lever du jour, on assiste à un véritable ballet de marchandage, d'achat, de vente ou d'échange d'animaux. Il arrive même que certains soient abattus sur place. À  7 ou 8 heures, tout est terminé.
Otavalo
Le marché aux bestiaux
Otavalo
Le marché des ponchos

On trouve de tout dans les marchés d'artisanat d'Otavalo. Mais la ville est 
depuis toujours spécialisée dans la confection d'articles en
laine : ponchos, pulls, tapis, hamacs, etc.

On peut aussi trouver des «panamas», ces fameux chapeaux de paille qui, contrairement à ce que leur nom pourrait laisser croire, ne sont pas fabriqués au Panama mais bel et bien en Équateur.
Otavalo
Le marché des ponchos

Retour en haut de page
Retour à la page d'accueil    /    Qui sommes-nous     /     Nous contacter