Accueil       Préparatifs       Destinations      Itinéraires       Photos       Plan du site
Monument Valley, USA
Taj Mahal, Agra, Inde
La dame au café, Sumatra, Indonésie
Glacier Perito Moreno, Argentine
Grande torii, Kyoto, Japon
Oiseau du Brésil
VOYAGE PLUS.NET : tout sur l'art de voyager

Autres destinations




 La Nouvelle-Zélande
en photos






AUSSI



-Établir un itinéraire
-Le budget
-Les formalités
-Les bagages
-Les transports
-L’hébergement
-La restauration
-La santé
-La sécurité
-Le quotidien en voyage
-La communication




-Le goût du voyage
-Pourquoi voyager
-Le choc culturel
-La méfiance positive










Infos pratiques
Nouvelle-Zélande

La météo
Fiche santé-voyage
Convertisseur de monnaie
Le besoin d'un visa:
Le décalage horaire
Les prises électriques


Suivez-nous sur




La Nouvelle-Zélande


Agrandir le plan
Drapeau de la Nouvelle-Zélande

Nom officiel: Nouvelle-Zélande
Population: 4 474 149 habitants (est. 2016) (rang dans le monde: 126)
Superficie: 268 680 km. car.
Système politique: démocratie parlementaire
Capitale: Wellington
Monnaie: dollar néo-zélandais
PIB (per capita):
37 100$ US (est. 2016)
Langues
: anglais 89,8% (langue officielle de facto), maori 3,5% (langue officielle de jure), samoan 2%,
hindi 1,6%, français 1,2%, chinois du nord 1,2%, yue 1%, autres et non identifié 20,5%, langage des signes (langue officielle de jure)  (le total de 120,8% découle des multiples réponses au recensement) (est. 2013)
Religions: aucune 38,5%, catholiques 11,6%, anglicans 10,8%,  presbytériens et congrégationnistes 7,8%, méthodistes 2,4%, pentecôtistes 1,8%, autres chrétiens 9,9%, chrétiens maoris 1,3%, musulmans 1,1%, hindous 2,1%, boudhistes 1,4%, autres religions 1,4%, autres ou non identifiées 8,2%, objection à répondre 4,1% (totalise plus de 100% parce que des répondant ont nommés plus d'une religion) (basé sur le recensement de 2013)

Impressions de Nouvelle-Zélande

La Nouvelle-Zélande est un pays facile pour le voyageur, surtout celui qui se débrouille en anglais... quoique les accents, incluant les accents régionaux, nous donnent parfois du fil à retordre. Par exemple, ici le ''fish & chips'' devient oralement le ''fush & chups'' et ''seven'' se prononce ''sivin''...

Le pays ne compte que 4,4 millions d'habitants sur une supercifie qui correspond à environ la moitié de celle de la France.


Le pays compte deux îles principales, l'le du Nord et l'île du Sud, reliées par un service de ferries. Nous y avons visité les trois principales villes - dont Christchurch qui nous a remués un peu - et admiré les somptueux paysages des deux îles.

Comme l'Australie, la Nouvelle-Zékande est un pays neuf, avec une immigration importante et où l'inluence britanique est omniprésente. Et comme en Australie, y circuler, même avec la conduite à gauche, y est facile à cause d'un réseau routier impeccable et une lconduite automobile exemplaire des néo-zélandais.

La Nouvelle-Zélande est un pays moins riche que sa voisine australienne - le PIB par habitant équivaut à moins de 70% de celui de l'Australie - mais le coût de la vie y est pourtant assez semblable. On s'est d'ailleurs demandé tout au long de notre séjour comment les Néo-Zélandais faisaient pour boucler leurs fins de mois.

Auckland, la métropole du pays, est bâtie sur une cinquantaines de volcans. La dernière éruption a eu lieu il y a tout juste 600 ans. Il est donc toujours possible qu'un autre volcan se réveille...  Mais la ville est surtout tournée vers la mer. Il y aurait pas moins de 135 000 bateaux de toutes les dimensions dans les multiples marinas autour d'Auckland. En fait, nous n'en avons jamais vu autant. C'est assez impressionnant pour une ville qui dépasse à peine le million d'habitants.

Auckland : Sky Tower



Mais quand on regarde une carte de la ville et surtout quand on s'y promène, on comprend mieux. Ici la mer s'immisce partout. Bien sûr, l'aménagement des bords de mer ne sont pas aussi spectaculaires qu'à Sydney, en Australie, mais on y trouve plein de coins charmants. D'ailleurs, si on est néo-zélandais, on a intérêt à aimer la mer... Le pays est constitué de deux îles principales en pleine mer de Tasmanie, dans le Sud du Pacifique, loin des pays voisins. Mais les Néo-Zélandais ne semblent pas s'en porter plus mal!

La ville d'Auckland n'est pas ce qu'on pourrait appeler une belle ville. Mais elle est fort agréable et la qualité de vie y semble excellente. Ville vivante et multiethnique, mais dont le centre-ville se vide littéralement le soir. Les gens se retrouvent dans les cafés sur les quais ou dans leur maison de banlieue... à la ville. En effet, dès qu'on sort de la zone centrale très urbanisée, on se retrouve dans une immense banlieue à la nord-américaine. Bref, on aime bien cette ville un peu nonchalante et toute orientée vers la mer

Te Puia: le geyser Pohutu
Rotorua, au sud-est, compte une forte proportion de sa population qui est d'origine maori. D'ailleurs, la population polynésienne autochtone constituent 15% de la totalité des habitants du pays. 
La région de Rotorua compte un nombre considérable de phénomènes géothermiques, même en pleine ville. Les phénomènes les plus spectaculaires, dont le célèbre geyser Pohutu, se trouvent sur le territoire des Maoris. Ces derniers profitent donc de l'intérêt qu'ils suscitent pour promouvoir leur culture. Le geyser Pohutu peut atteidre 30 mètres de hauteur quand il a la forme...

Il faut dire que l'île du Nord de la Nouvelle-Zélande est parfois appelée “île fumante”, en raison du grand nombre de volcans qu'on y trouve. En effet, le pays se situe à la jonction de deux plaques tectoniques (la plaque australienne et la plaque pacifique) et il en résulte une activité sismique, volcanique et géothermique importante.
Dans l'île du nord, il faut aussi voir la vallée volcanique de Waimangu avec ses nombreux sentiers pédestres et le parc national Tongarino qui regroupe les plus importants volcans du pays, dont le volcan Ruapehu le plus haut de Nouvelle-Zélande avec ses 2 800 mètres. On peut accéder à ce volcan en voiture jusqu'à 1600 mètres, en télésiège jusqu'à plus de 2000 mètres et le reste à pied sur un sentier vers le cratère. Pour le reste, le parc est facilement accessible via la route des volcans. Le parc national Tongarino compte quatre volcans majeurs toujours actifs, dont le Tongariro qui est en éruption en ce moment.

Wellington, tout à fait au sud de l'île du nord est la capitale du pays avec ses quelque 170 000 habitants. La ville est littéralement coincée entre la baie où elle niche et les collines des alentours. Tout comme Auckland, le centre se vide à la fin de l'après-midi, au profit des banlieues où la population - donc les fonctionnaires qui travaillent en ville - réside. C'est de là que part (où arrive...) les ferries qui relient les deux ìles. Il est plus prudent de réserver sa place sur le ferry si on veut partir à l'heure de son choix. Et il est conseillé de faire la tyraversée de trois heures je jour pour admirer les paysages spectaculaires dans les fjords de l'île du Sud.
 
Wellington
Au nord de l'île du Sud, dans la région de Marlborough,on trouve de nombreux domaines vinicoles que l'on peut visiter. À l'échelle mondiale, la Nouvelle-Zélande n'est pas un grand producteur de vin. Mais de plus en plus, la qualité de ses vins est reconnue. Cela est dû particulièrement à la qualité de ses sauvignons blancs qui ont largement acquis leurs lettres de noblesse, surtout dans les pays anglophones. C'est aussi de plus en plus de cas de certains de leurs vins rouges, surtout leur pinot noir.

Mais, ce qu'il y a de plus spectaculaire dans l'île du Sud ce sont ses paysages montagneux - les Alpes du sud - de l'intérieur de l'île. Quelque soit la route qu'on emprunte pour traverser l'île d'est en ouest ou vice versa, c'est un véritable plaisir pour les yeux. Les routes serpentent entre une mer d'un bleu-vert très particulier et des montagnes dorées vraiment magnifiques avec parfois des sommets ennneigés.

Sur la côte ouest, les glaciers Franz Josef et Fox ne sont  plus ce qu'ils étaient. Eux aussi subissent les contrecoups du réchauffement climatique. La marche dans le lit de la rivière de fonte du glacier Frantz Joseph est plus impressionnante encore que le glacier lui-même. Le paysage témoigne de la puissance de la glace et de la violence de son action sur les parois de la montagne. Ceci dit, le glacier reste quand même une force de la nature. Il est peut-être moins beau que dans ses meilleures années, mais il fait encore quand même 12 kilomètres de long.

Paysage de l'île du Sud
De retour sur la côte est, on peut visiter la seconde ville du pays Chrischurch, avec ses 400 000 habitants. La ville, particulièrement le centre-ville, a été victime d'un violent tremblement de terre en 2011 qui a fait 185 victimes. Le centre-ville, largement détruit, commence à peine à être accessible en certains endroits. La reconstruction prendra encore quelques années. À cause de ces événement, la visite de la ville prend une allure très particulière. On peut y voir, entre autres, l'ingéniosité de ses habitants pour faire en sorte que la vie y continue. Beaucoup de moments émouvants.

Bref, la Nouvelle-Zélande est un pays fort agréable à visiter. Les Néo-Zélandais sont gentils et sympatiques et les amoureux de la nature et du plein air seront comblés.

À partir de la Nouvelle-Zélande, il est facile de prendre un vol pour la l'Australie ou une des nombreuses îles du Pacifique sud comme les Îles Fidji, Samoa, les Îles Salomon, Vanuatu, la Polynésie française, la Nouvelle-Calédonie ou encore vers des destinations asiatiques au nord comme l'Indonésie, la Papouasie-Nouvelle-Guinée ou la Malaisie.

Liens utiles

  • Cartes du pays:
University of Texas Libraries: site très complet pour des cartes variées d'un pays et de ses composantes.
  • Données socio-économiques:
CIA World Factbook: une mine de données, tenues à jour, concernant l'histoire, la géographie, la population, l'organisation administrative et politique, l'économie, les communications, les transports, etc. (en anglais). Les données publiées plus haut proviennent de ce site.
L'aménagement linguistique dans le monde: un tour d'horizon complet de la situation linguistique en Nouvelle-Zélande, le tout mis en contexte.
OCDE: toutes les statistiques et analyses de l'OCDE sur la Nouvelle-Zélande.
Perspective Monde - Nouvelle-Zélande: outil pédagogique des grandes tendances mondiales depuis 1945, développé par l'Université de Sherbrooke.
Statistics New Zealand: site officiel des statistiques gouvernementales néo-zélandaises.

Le centre de l'ïle du Sud
  • Renseignements pratiques:
Lonely Planet (version en français). Voir aussi la section sur Auckland.
Lonely Planet (version en anglais)
Le Routard
Wikitravel: la version «voyage» de Wikipédia.
World66.com: un guide de voyage web fait par les voyageurs sur le même principe que Wikitravel.
Office du tourisme néo-zélandais: site officiel, asez complet.
Department of Conservation: pour, entre autres, l'information sur les parcs nationaux du pays.
Ville de Auckland: site web touristique de la ville.
Ville de Wellington: idem
Gouvernement de Nouvelle-Zélande: portail officiel.
Haut-Commissariat de la Nouvelle-Zélande au Canada
Ambassade de Nouvelle-Zélande en France
  • Conseils aux voyageurs:
Conseils des ministères des Affaires étrangères des gouvernements (en matière de sécurité, de santé, d'exigences d'entrée, etc)

BelgiqueCanadaFranceSuisseRoyaume-UniUSA
  • Forums de discussion:
Un excellent outil pour préparer son voyage, s'informer, poser des questions, partager ses connaissances et expériences, etc.

voyage forum: un forum très fréquenté, en français; près d'un million de membres. Très complet.
le routard: un autre forum incontournable. Excellent.
lonely planet (version en anglais): un des meilleurs forums du net, si vous vous débrouillez en anglais.
lonely planet (version en français): loin d'être aussi complet que la version en anglais mais utile.
tripadvisor (en anglais): excellent forum, très fréquenté.
tripadvisor (en français): pas aussi animé que la version en anglais.


  • Hébergement:
Pour trouver et - si désiré - réserver un appartement, une chambre d'hôtel ou une autre forme d'hébergement:
Note: tous les sites qui suivent ont une vocation mondiale mais ne couvrent pas tous nécessairement la destination recherchée.

trivago.fr (comparateur hôtels et autres)
booking.com (hôtels et autres)
agoda (hôtels)

hihostels.com (auberges de jeunesse)

hotelbookers.com (auberges de jeunesse)
hostel.com (auberges de jeunesse)

airbnb (appartements)
only-apartements (appartements)
owners direct (appartements)

couchsurfing (hospitalité entre membres)
campingo (espaces de camping)


Auckland - Hôtel de Ville
  • Culture:
Wikipedia: nombreux volets abordés; version en anglais, plus complète.
Ministry for Culture and Heritage: site officiel.
Maori.org: informations sur la culture maori.
La Nouvelle-Zélande dans l'histoire: l
a découverte, la colonisation et les guerres néo-zélandaises (en français).

Pour réserver billets d'avion, séjours, hôtels, voitures :
vols pas cher
  • Carnets de voyage:
Uniterre: la porte d'entrée de prèes de 300 carnets de voyage qui concernent la Nouvelle-Zélande.
e-voyageur: quelques carnets de voyage également.
  • Autres liens:
Wikipédia: un tour d'horizon assez complet des diverses facettes du pays.
The New Zealand Herald: l'actualité vue de la Nouvelle-Zélande, en anglais.
The Dominion Post: idem.
The Press: idem.

La Nouvelle-Zélande en photos

Cette section compte 171 photos dont une sélection de 40 de nos meilleures photos en grand format (cliquables) :

La présentation se divise en deux parties:


Île du Nord (86 photos)

Le geyser Pohutu
Île du Sud (85 photos)

Le centre de l'ìle du Sud,
entre Kaikoura et Keefton


Retour en haut de page
Retour à la page d'accueil    /    Qui sommes-nous     /     Nous contacter